Soccer masculin : L'ancien de l'Impact Daniel Courtois avec les Carabins

Gregory Morin-MaltaisL’équipe de soccer masculin des Carabins de l’Université de Montréal annonce l’embauche d’un nouvel entraîneur des gardiens de but, Daniel Courtois. Ce dernier avait joué ce rôle avec l’Impact de Montréal de 1996 à 2000 après une carrière professionnelle de plusieurs saisons.

 

« Je suis très content de combler ce poste, affirme l’entraîneur-chef des Bleus, Pat Raimondo. C’est une fonction qui était restée vacante lors de deux des trois dernières saisons, car nous attendions pour vraiment trouver une personne de qualité. Daniel se joint à nous d’abord et avant tout parce que c’est un bon gars. Il est très humain. Sa philosophie et sa vision entrent en parfaite harmonie avec notre équipe. »

Daniel Courtois s’ajoute donc à un solide groupe d’entraîneurs composé également des assistants de longue date Abdoulaye Mané et l’ancien joueur étoile Boubacar Coulibaly.

Une feuille de route bien remplie
Dans le cadre des festivités entourant le centième anniversaire de la Fédération de soccer du Québec l’an dernier, Daniel Courtois a reçu le titre de joueur du centenaire de la région des Laurentides. L’homme originaire de Saint-Eustache a connu une belle carrière chez les professionnels à la position de gardien de but. Dès l’âge de 16 ans, il faisait partie de l’équipe de réserve du Manic de Montréal en 1982. Dans la Ligue canadienne de soccer, il s’est joint au Fury de Winnipeg en 1987 pour ensuite évoluer avec le Supra de Montréal jusqu’en 1990. Il a effectué un retour au jeu avec l’Impact en 1994 et 1995, avec qui il a remporté le championnat de la Ligue de soccer professionnelle américaine (APSL) en 1994.

En 1986, il était membre de l’équipe nationale junior. Il a ensuite figuré sur l’alignement de l’équipe senior canadienne jusqu’en 1988. Il avait également fait partie du programme des équipes du Québec.

Après sa carrière de joueur, il est devenu l’entraîneur des gardiens de l’Impact de 1996 à 2000. En parallèle, il remplissait aussi le rôle de directeur des opérations. Malgré des participations à de nombreuses écoles de soccer dans la grande région de Montréal, Courtois ne s’était pas impliqué au sein d’une équipe depuis. « J’ai repris le goût au coaching en dirigeant l’équipe de mon gars de huit ans l’été dernier », mentionne Courtois en riant.

Déjà dans l’entourage de l’équipe
Titulaire d’un baccalauréat en droit de l’UdeM en 1987, Daniel Courtois se dit heureux de revenir dans le giron de l’institution. « Je le sens déjà très impliqué et engagé au sein de notre formation, ajoute Raimondo. Il est bien plus qu’un entraîneur des gardiens de but, car il peut amener beaucoup de choses autour de la table. »

« Pour moi, c’est important d’être là le plus souvent possible, même pendant la saison hivernale, dit Courtois. Je dois embarquer dans le bain dès maintenant, car c’est une bonne préparation en vue de la saison d’automne. J’offre à Pat toutes mes compétences. » Celui qui a vu beaucoup de soccer professionnel au cours de sa carrière s’est dit impressionné par le calibre de jeu de la formation universitaire. « J’ai hâte de voir toute la formation en action », exprime-t-il.

Champions de la saison extérieure du RSEQ, les Carabins joueront le premier match de leur saison intérieure ce dimanche à 15h au Stinger Dome du Campus Loyola de l’Université Concordia pour y affronter les Stingers.

Sur le Web

Les Carabins

Source : Mathieu Dauphinais, agent d'information sportive

Pour information :
Benoit Mongeon
Coordonnateur des communications
Carabins de l'Université de Montréal
514-343-6458
Cellulaire : 514-232-4420