Les commotions cérébrales, ça touche tout le monde

Durée : 3 min 16 s
Lorsque l'on parle de commotions cérébrales, on pense inévitablement aux grandes vedettes sportives comme Sidney Crosby. Pourtant, l'incidence des commotions cérébrales liées au sport est aussi grande chez l'enfant et l'adolescent que chez l'adulte. Dave Ellemberg, professeur à l'Université de Montréal, et son équipe ont mesuré l'activité cérébrale de ces trois groupes d'âge.

 

Durée : 3 min 16 s

Lorsque l'on parle de commotions cérébrales, on pense inévitablement aux grandes vedettes sportives comme Sidney Crosby. Pourtant, l'incidence des commotions cérébrales liées au sport est aussi grande chez l'enfant et l'adolescent que chez l'adulte. Dave Ellemberg, professeur à l'Université de Montréal, et son équipe ont mesuré l'activité cérébrale de ces trois groupes d'âge. C'est la première fois que les conséquences des commotions cérébrales liées au sport chez les enfants sont étudiées. L'utilisation de l'électrophysiologie est une autre nouveauté de cette recherche, il s'agit d'une technique d'évaluation apportant des réponses beaucoup plus pointues que les tests classiques.