Le Dr Michel Chrétien est promu officier de l'Ordre national de la Légion d'honneur

Michel Chrétien, diplômé en médecine de l'Université de Montréal et chercheur émérite à l'Institut de recherche de l'Hôpital d'Ottawa, a reçu hier à l'UdeM le grade d'officier de l'Ordre national de la Légion d'honneur française,  entouré de nombreux invités et de ses proches, dont l'ancien premier ministre du Canada, Jean Chrétien.

 

En 2004, le Dr Chrétien avait reçu le titre de chevalier de la Légion d'honneur pour ses travaux sur le développement de nouvelles approches pour le traitement et la prévention de maladies graves, notamment  le cancer, le SIDA et la maladie d'Alzheimer, travaux qu'il a menés tout en tissant des liens étroits avec de nombreux instituts de recherche français, dont l'Institut Pasteur. « La promotion du Dr Michel Chrétien au grade d'officier de l'Ordre national de la Légion d'honneur marque la reconnaissance de la France pour cet éminent chercheur canadien engagé au service de l'excellence scientifique et qui a contribué au renforcement de la collaboration franco-canadienne dans le domaine médical », a déclaré l'ambassadeur de France au Canada, M. Philippe Zeller.

La cérémonie de remise de la Légion d'honneur a eu lieu au Hall d'honneur du pavillon Roger-Gaudry de l'Université de Montréal, selon le vœu de Michel Chrétien, en présence du recteur, Dr  Guy Breton, et de plusieurs doyens. « Que le Dr Chrétien choisisse son alma mater pour recevoir cette haute distinction nous a profondément touchés, a souligné M. Breton.  Nous sommes fiers qu'un scientifique de sa trempe ait fait partie de notre institution et y ait laissé sa marque, tout d'abord comme étudiant, puis comme professeur de médecine, poste qu'il a occupé pendant 25 ans. »

Michel Chrétien est diplômé d'un doctorat en médecine de l'Université de Montréal. Il a par la suite poursuivi des études supérieures dans de prestigieuses universités étrangères, dont l'Université Harvard et l'Université de Californie à Berkeley. Il a œuvré pendant la plus grande partie de sa carrière à l'Institut de recherches cliniques de Montréal (IRCM), dont il a été le directeur scientifique de 1984 à 1994. Parallèlement, il a enseigné la médecine à l'Université de Montréal jusqu'à l'aube des années 2000.  Il est actuellement chercheur émérite à l'Institut de recherche de l'Hôpital d'Ottawa et à l'Institut de recherche clinique de Montréal (IRCM).

Titulaire de cinq doctorats honorifiques et de nombreux autres prix prestigieux, Michel Chrétien a été fait chevalier de la Légion d'honneur de la République française par Jacques Chirac en 2004. Il est également officier de l'Ordre du Canada (1986) et de l'Ordre national du Québec (1994).

Les contributions du Dr Chrétien dans le domaine de la recherche fondamentale en médecine sont nombreuses. Dès 1967, il élabore la théorie de la pro-hormone et découvre, en 1976, la ?-endorphine humaine. En 1990, à la tête d'un groupe de chercheurs montréalais, il découvre des enzymes appelées proprotein convertases (PCs), qui jouent un rôle actif dans une multitude de maladies tels le cancer, l'hypercholestérolémie, l'obésité, le diabète, l'athérosclérose, l'Alzheimer, le syndrome de la fatigue chronique et les maladies d'origine virale : VIH, SIDA, SRAS, influenza.

Avec un groupe de 200 chercheurs provenant de 24 pays, le Dr Chrétien fonde en 2004 le Consortium international sur les antiviraux (CITAV), dont le but est  de découvrir et de développer des thérapies antivirales pour des maladies négligées ou émergentes et pour en assurer l'accessibilité à tous ceux qui en ont besoin. CITAV développe actuellement des thérapies contre des maladies virales telles que l'influenza aviaire, le VIH/SIDA, l‘hépatite, la fièvre Dengue, la fièvre de Lassa, la fièvre jaune, le virus du chikungunya et les fièvres hémorragiques dont Ebola et Marburg.

Parallèlement, le Dr Chrétien crée en 2008 la Fondation sur les antiviraux (FAV), un organisme international à but non lucratif affilié au CITVAV, dont l'objectif principal est d'accélérer le développement et la disponibilité de nouvelles thérapies antivirales, créant ainsi une première ligne de défense contre une grave pandémie qui, en quelques jours, pourrait devenir planétaire et faire des millions de victimes. Ces initiatives attirent l'attention des leaders du monde entier, au Canada comme à l'étranger.

Jusqu'à aujourd'hui, le Dr Chrétien a publié 575 articles scientifiques, a donné des centaines de conférences un peu partout sur la planète et continue de travailler à améliorer la santé publique mondiale à travers les organismes qu'il a fondés.

Sur le Web

Pour information :
Julie Gazaille
Attachée de presse
Université de Montréal
514 343-6796