La persévérance scolaire, ça me chante

  • Forum
  • Le 13 février 2012

Grâce au projet SEUR, des élèves ont fait une incursion dans le fabuleux monde de l’opéra.Une quinzaine d'élèves participant au volet Persévérance scolaire du projet SEUR se sont initiés à l'opéra en compagnie de leurs mentors le 19 janvier dernier. Ils ont assisté à la répétition générale de Il Trovatore, de Verdi, monté par l'Opéra de Montréal à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place-des-Arts.

 

Il s'agissait pour la plupart des élèves d'une première incursion dans l'univers de l'opéra. Tous ont été impressionnés par les costumes flamboyants, les décors grandioses et le nombre considérable de chanteurs sur scène. «En assistant à cette répétition, les jeunes ont découvert une nouvelle facette du monde artistique en plus de créer des liens entre eux, développant ainsi un sentiment d'appartenance à un groupe», souligne Audrey Morin, chargée de projet au projet SEUR.

Le volet Persévérance scolaire du projet SEUR permet à des élèves du secondaire à risque de démotivation scolaire d'être jumelés individuellement à un étudiant de l'Université de Montréal. Par des activités variées, le mentor transmet à l'élève sa passion pour les études, lui fait découvrir des perspectives de carrière et l'encadre pendant l'année scolaire. Des activités de groupe mensuelles sont aussi organisées afin de réunir les élèves des différentes écoles et leurs mentors.

Parrainé par l'UdeM, le projet SEUR encourage la persévérance scolaire chez les élèves du secondaire en leur permettant d'explorer différentes perspectives d'études et de carrière. Pendant l'année scolaire, il organise des conférences dans les écoles, supervise des stages et coordonne le Défi BioGENEius Sanofi Canada. Durant la saison estivale, il invite les élèves à parcourir le campus de l'Université de Montréal dans le cadre de ses séjours d'immersion.

 

Sur le Web