Les T-Birds toujours en avance et Savannah King fait tomber un record canadien

Les Thunderbirds de UBCLa deuxième journée des championnats de natation de SIC 2012 disputés à l’Université de Montréal a été marquée par la lutte entre les Thunderbirds de UBC et les Varsity Blues de Toronto au sommet du classement masculin. Au 400m libre féminin, Savannah King a épaté les nombreux spectateurs présents en réalisant l’exploit remarquable d’abaisser à la fois un record des championnats de SIC et un record canadien senior.

 

Site web officiel (webdiffusion & résultats en): francais.cis-sic.ca/championships/swim/index

L’olympienne originaire de Vancouver a fait lever la foule au 400m libre avec son temps renversant de 4:02.76. L’ancienne marque réalisée en 2003 appartenait à Brittany Reimer (4:03.61).

« Même si ce n’est pas une si grande surprise d’avoir battu le record canadien qui était dans ma mire, je ne croyais pas pouvoir le battre avec autant d’écart, admet la nageuse qui a représenté le Canada aux Jeux de Beijing en 2008. Il y a tellement d’ambiance dans cette piscine que ça rend le moment encore plus excitant. Les championnats de SIC sont parfaits pour ma préparation en vue des essais olympiques et cette performance me donne beaucoup de confiance. »

« C’est la beauté des championnats universitaires, affirme le directeur général et entraîneur-chef à Natation Canada, Pierre Lafontaine. Avec un environnement pareil et la rivalité entre les équipes, les nageurs peuvent aller chercher d’excellentes performances comme celle de Savannah aujourd’hui. »

Les Varsity Blues ont fait sentir leur présence tôt dans la soirée, remportant trois médailles d’or lors des six premières épreuves. Parmi celles-ci, deux ont été gagnées du côté masculin. D’abord, au 50m papillon, Mike Smerek, de St. Catharines, Ont., a réalisé un temps de 23.33 et battu du même coup un record des championnats de SIC qui appartenait à Kelly Aspinall, de UBC, originaire de Nanoose Bay, C.-B. Ce dernier est monté sur la deuxième marche du podium juste au-dessus du coéquipier de Smerek, Brian Lee, natif de Sault Ste. Marie, Ont. Ensuite, au 400m libre, le nageur de Hamilton, Ont., Frank Despond, s’est défait de toute compétition et a mérité la médaille d’or par plus de quatre secondes.

Après avoir vu Toronto passer devant eux au classement par équipe, les T-Birds ont répliqué. Thomas Gossland, originaire de Nanaimo, C.-B., a mérité sa deuxième médaille d’or individuelle en deux jours dans la spectaculaire course de 50m libre grâce à un temps de 22.15. Les représentants de UBC ont également gagné le dernier relais de la soirée, le 4x200m libre (7:14.28). Cette équipe était composée de Matthew Godbeer, de Parksville, C.-B., de Gossland, qui a gagné du même coup une quatrième médaille d’or en deux jours, de Rory Biskupski, de West Vancouver, C.-B. et de Duncan Furrer, originaire de Lausanne, Suisse.

« On s’attendait à une bataille en venant ici et c’est exactement ce à quoi nous avons droit, a affirmé l’entraîneur-chef de UBC, Steve Price. Toronto a commencé en force aujourd’hui mais nous savions que nous pouvions faire beaucoup de points en fin de soirée. Avec quatre nageurs dans les cinq premiers au 50m libre et l’or au relais, nous avons répondu et c’est de bon augure pour la dernière journée de compétition. » UBC détient une avance de 27 points sur Toronto.

Dans la course qui a fait le plus de bruit au CEPSUM, le Carabin Frédéric Le Blanc, favori de la foule, a finalement ravi une médaille d’or au spécialiste de la brasse Jason Block, des Dinos de Calgary. Ce nageur natif de Calgary avait remporté les sept dernières épreuves de brasse des championnats de SIC, une séquence échelonnée sur trois ans. Après avoir terminé en deuxième place la veille au 100m brasse derrière Block, Le Blanc, originaire de Longueuil, Qué., n’a rien laissé au hasard cette fois-ci devant une foule survoltée. Il a mené cette course d’un bout à l’autre et a mérité sa place sur la première marche du podium.

« J’avais des amis dans les estrades que je n’avais pas vu depuis quelques années et je ne voulais décevoir personne, a dit Frédéric Le Blanc quelques instants après avoir reçu l’or au cou. Je visais un temps plus rapide, mais je ne peux pas demander mieux. Je suis comblé ! »

Au classement féminin, les puissantes T-Birds ont consolidé leur première place, elles qui mènent par 115,5 points sur Calgary avec une journée de compétition à faire.

« Les filles sont très constantes dans leurs performances et ça nous donne une très bonne avance, souligne Price. Notre équipe est très jeune avec seulement deux vétérans, alors c’est très excitant pour les années à venir. »

Notamment, au 200m brasse, Martha McCabe, de Toronto, et Tera Van Beilen, native de Oakville, Ont., ont été les deux plus rapides avec seulement quatre centièmes de seconde d’écart. McCabe a finalement gagné sa première médaille d’or des championnats avec un temps de 2:23.02. La veille, au 100m brasse, ces deux nageuses occupaient les places inverses sur le podium.

Erin Miller, la nageuse des Pandas de l’Alberta originaire de Vernon, C.-B., est montée sur la plus haute marche du podium à nouveau. Après sa conquête au 100m papillon la veille, elle a répété l’exploit au 200m papillon avec un temps de 2:11.58.

Les champions en titre féminin et masculin, les Dinos de Calgary, ont remporté trois médailles d’or dans cette deuxième journée. D’abord, Gleb Suvorov, originaire de Toronto, a gagné l’épreuve du 100m dos (52.82). Ensuite, Amanda Reason, de Windsor, Ont., a été la meilleure au 50m libre en vertu de son temps de 25.13. Plus tard dans la soirée, les Dinos sont montées sur la première marche du podium au 4x200m libre féminin. L’équipe formée de Reason, de Breanna Hendriks, de Cochrane, Alb., de Fiona Doyle, native de Limerick, Irlande, et de Lindsay Delmar, de Calgary, a réalisé un temps de 7:57.43.

Les autres champions individuels de la journée sont Andrea Jurenovskis, de Timmins, Ont., qui a gagné la première médaille d’or de la soirée au 100m dos (1:00.32) pour les Varsity Blues. Des Gryphons de Guelph, Alisha Harricharan, originaire de  Brampton, Ont., a prévalu au 50m papillon (27.25). David Sharpe, des Tigers de Dalhousie a mérité l’or au 200m papillon. Le nageur originaire de Halifax a réalisé un temps de 1:57.13.

Les championnats se terminent demain avec la tenue des épreuves 27 à 38. Les préliminaires débuteront à 10h et les dernières finales seront présentées à partir de 18h à la piscine du CEPSUM.

Sur le Web

Les Carabins

Source : Mathieu Dauphinais, agent d'information sportive

Pour information :
Benoit Mongeon
Coordonnateur des communications
Carabins de l'Université de Montréal
514-343-6458
Cellulaire : 514-232-4420