Calcul Canada appuie les chercheurs de l'UdeM

La plateforme canadienne de calcul de haute performance (CHP), Calcul Canada, vient d'allouer près de 4,2 millions de dollars (M$) de ressources de pointe pour le calcul, le stockage et le soutien à treize projets de recherche de haut niveau, émanant de l'Université de Montréal (UdeM) et de l'École Polytechnique.

 

Calcul Canada, avec le soutien de Calcul Québec, fournira des ressources informatiques de pointe aux chercheurs de l'UdeM et de l'École Polytechnique, qui produiront des résultats précis et feront des pas importants dans des domaines aussi variés que la génomique et la supraconductivité. Le soutien financier accordé à ces projets s'accompagne de l'aide d'une quarantaine d'experts en programmation scientifique, ce qui maximisera l'utilisation des systèmes de CHP, devenus de précieux outils pour les chercheurs.

« L'appui de Calcul Canada aux chercheurs de l'Université de Montréal contribue à l'avancement de projets riches et variés. Il témoigne également de la place importante de nos chercheurs au sein des réseaux nationaux regroupant les équipes les plus dynamiques», a souligné Geneviève Tanguay, vice-rectrice à la recherche, à la création et l'innovation de l'Université de Montréal.

Soulignons que les allocations de Calcul Canada sont accordées sur une base compétitive. Combinées au soutien de Calcul Québec, elles permettent à l'ensemble des chercheurs de recourir à ces ressources de calcul et au support d'équipes techniques. À titre d'exemple, près de 50 groupes de recherche ont eu recours aux serveurs de Calcul Québec en 2011.

Calcul Québec assure un soutien indispensable à l'ensemble de la communauté scientifique du Québec. « L'utilisation du calcul de haute performance n'est plus limitée aux disciplines traditionnelles, telles que la physique, la chimie, ou le génie. Des chercheurs de toutes les disciplines ont recours à cet outil pour maintenir leurs collaborations avec l'industrie, faire progresser les connaissances et rester compétitifs au niveau mondial», a ajouté Normand Mousseau, professeur au Département de physique de l'UdeM et directeur scientifique de Calcul Québec.

Repousser les limites du savoir
Un projet du Dr Guy A. Rouleau, professeur à la Faculté de médecine et directeur du Centre de recherche du CHU-Sainte-Justine, est l'une des recherches menées avec le soutien de Calcul Canada. Depuis une vingtaine d'années, le Dr Rouleau tente d'identifier les causes de maladies génétiques affectant le cerveau et le système nerveux et de comprendre comment les gènes défectueux mènent aux symptômes de ces maladies.

Ces travaux exigent l'identification de gènes par le séquençage de génomes et le traitement d'une quantité impressionnante d'informations. Avec les systèmes de CHP, le traitement de données sur une vingtaine de maladies affectant directement le cerveau et le système nerveux sera plus précis, traçant la voie à des découvertes révolutionnaires.

Sur le Web :

 

Flavie Côté
Conseillère principale, relations avec les médias
Bureau des communications et relations publiques
Université de Montréal
514 343-7704