Volleyball féminin : Les T-Birds viennent à bout des Carabins dans un match de haute intensité

BlocLes Thunderbirds de UBC, ont remporté une victoire de 3 à 1 (25-15, 20-25, 25-19, 25-22) sur les Carabins de l’Université de Montréal dans le premier match de demi-finale du championnat de volleyball féminin de SIC samedi après-midi au Gymnase Burridge de l’Université McMaster.

 

Les T-Birds, championnes des quatre derniers titres, ont rapidement pris l’avance dans le premier set, menant 8-4. Elles ont ensuite ajouté à leur avance jusqu’à la fin de cette manche, qu’elles ont gagné 25-15.

« Nous jouions avec nervosité dans le premier set, affirme l’entraîneur-chef des Carabins Olivier Trudel. Contre une équipe championne, on ne peut pas se permettre de perdre une première manche de cette façon. »

Les Carabins ont connu des difficultés en début de deuxième manche également, tirant de l’arrière 1-5 dès le départ. Cependant, elles ont repris leur assurance par la suite et ont immédiatement nivelé les chances grâce à une séquence de quatre points. La manche est demeurée serrée par la suite, l’égalité étant créée à pas moins de 11 reprises. Les T-Birds ont pris les devants 13-10, mais elles ont vu les Carabins revenir dans la partie avec une séquence de quatre points, prenant même les devants 14-13.

Alors que l’égalité persistait toujours à 20-20, Pamela Drapeau (Criminologie) est entrée au service dans le camp des Bleus et elle a réussi à procurer une série de cinq points aux Carabins pour mettre fin à la manche. Notamment, Drapeau a réussi deux as sur cette séquence. Ce gain de 25-20 créait l’égalité dans la partie.

Les représentantes de l’UdeM ont poursuivi sur leur lancée en troisième manche, prenant l’avance 7-3 sur une puissante frappe de Mélanie Roy (Physiothérapie) avant que les T-Birds ne demandent un temps mort. Les Thunderbirds ont ensuite tranquillement remonté la pente. Elles sont parvenues à créer l’égalité à 12-12 sur une attaque gagnante de Kyla Richey. Ensuite, UBC a pris l’avantage sur un échange spectaculaire qui s’est conclu sur une puissante frappe de Jessica Von Schillin. Les deux équipes étaient nez à nez jusqu’à 19-19. Cependant, les T-Birds ont mis fin au suspense en réalisant six points consécutifs pour gagner la manche 25-19. Celle-ci s’est conclue sur un as de Lisa Barclay.

Le quatrième set a débuté sur le même rythme endiablé. Les deux équipes se sont échangées l’avance à six reprises avant que les représentantes de UBC réussissent à inscrire huit points au cours d’une séquence où les Carabins n’ont répliqué qu’à deux reprises. La marque était alors de 16-11 en faveur des T-Birds. Mais rien n’était acquis pour autant, car les Carabins ont répondu avec quatre points sans riposte, réduisant l’écart à 15-16. Les Thunderbirds sont parvenues à maintenir leur avance jusqu’au sifflet final, gagnant ce dernier set par la marque de 25-22.

L’attaquante étoile Marie-Sophie Nadeau (Enseignement primaire et préscolaire) a été la meneuse offensive dans le camp des Carabins avec 16 attaques gagnantes et deux blocs. « C’était un gros défi pour nous, dit-elle, mais je crois que nous n’avons jamais eu peur. Nous étions confiantes et nous n’avons pas été impressionnées. UBC a joué de la façon dont nous nous attendions. Nous avons livré une belle bataille et c’est décevant de perdre. »

Olivier Trudel a envoyé plusieurs de ses joueuses sur le terrain durant cette partie. « Je dois saluer le travail d’Annie-Claude Pellerin (Arts et sciences) dans cette rencontre. Elle était complètement détendue quand elle est entrée sur le terrain et elle a joué à un très haut niveau. »

Trudel souligne également l’apport de la passeure Maude Ménard-Ouellette (Physiothérapie) et de la libéro Emmanuelle Marin (Enseignement primaire et préscolaire). « Maude a couru beaucoup ce soir et elle a su livrer une très bonne performance, dit Trudel. De son côté, Emmanuelle est en train de s’établir comme l’une des bonnes libéros sur le circuit canadien. »

Dans le camp de UBC, la joueuse par excellence de SIC, Kyla Richey, a obtenu le plus de points avec 13 attaques gagnantes, en plus de réaliser un total de cinq blocs et un as. Elle a également été la meneuse de son équipe au chapitre des récupérations en défensive avec 14.

Les T-Birds, championnes des quatre derniers titres, accèdent ainsi à la finale. Elles affronteront les gagnantes du duel opposant les Pandas de l’Alberta aux Martlets de McGill. Le match pour la médaille d’or débutera à 16h. De leur côté, les Carabins tenteront de mettre la main sur la médaille de bronze à 13h contre les perdantes de l’autre demi-finale. « Il faut maintenant se concentrer sur ce match parce que les joueuses méritent de repartir d’ici avec une médaille au cou », conclue Olivier Trudel.

Les Carabins et les Thunderbirds s’affrontaient pour la première fois depuis la finale du championnat de SIC de 2008. À l’époque, les Thunderbirds avaient arraché une victoire en cinq manches et mérité du même coup le premier de quatre titres consécutifs, une série qui pourrait se poursuivre cette saison.

Sur le Web

Les Carabins

Source : Mathieu Dauphinais, agent d'information sportive

Pour information :
Benoit Mongeon
Coordonnateur des communications
Carabins de l'Université de Montréal
514-343-6458
Cellulaire : 514-232-4420