Ski alpin : Stevens et Lacaille continuent d'ajouter des victoires à leur palmarès

Olivier LacailleLes skieurs Victoria Stevens et Olivier Lacaille, des Carabins de l’Université de Montréal, continuent de dominer le classement du circuit du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) après les épreuves de slalom géant présentées le week-end dernier au Valinouët. Stevens a gagné la course du vendredi, tandis que Lacaille a été l’athlète universitaire le plus rapide lors des deux journées.

 

Vendredi, Stevens (Arts et sciences) est montée sur la première marche du podium pour une cinquième fois consécutive avec un temps total de 1:41.34. Encore une fois, elle a surclassé ses adversaires par près de deux secondes et demie. Le lendemain, une chute lors de la première manche l’a exclue du podium. Même si sa deuxième descente a été la meilleure par plus de deux secondes, elle n’a pu faire mieux que la huitième place.

De son côté, Lacaille (Maîtrise en finance, HEC Montréal) a été le skieur universitaire le plus rapide lors des deux journées. Il a maintenant pris cette place à sept reprises sur les huit courses de la saison. Seul le collégien Cédrick Gagnon a réalisé un meilleur temps que lui vendredi et samedi. D’abord, Lacaille a stoppé le chrono à 1:40.07 lors de la première journée pour finir tout juste devant son plus proche poursuivant, à 15 centièmes de seconde. Le samedi, son temps de 1:41.02 lui a valu la première place par trois dixièmes de seconde devant son coéquipier David Apap (Arts et sciences).

« Les athlètes ont pu skier sur de la vraie neige au cours de cette fin de semaine, affirme l’entraîneur-chef Michel Huot. Cela représentait un défi supplémentaire puisque la technique est différente sur de la neige naturelle. »

De belles performances d’équipe
Les hommes ont pris le premier rang vendredi et samedi. « Ça a été un beau travail d’équipe, souligne Huot. Par exemple, Dominique Rolland (Droit) et David Apap ont encore très bien fait et nous avons énormément de profondeur. Cette équipe est vouée à un bel avenir. »

Du côté féminin, les Bleus ont cédé leur première position lors des deux occasions. « C’est plus difficile, car nous n’avions que sept skieuses qui participaient à ces courses, dit Huot. Ce qu’elles ont fait jusqu’ici cette saison est extraordinaire, mais elles n’ont pas droit à l’erreur. »

La saison 2012 prendra fin les 23 et 24 mars prochain avec le championnat provincial. Celui-ci sera présenté à Stoneham. Il y aura une épreuve finale de slalom géant et une autre de slalom. Présentement, les Carabins dominent les classements combiné, masculin et féminin. Le record absolu de 13 134 points au combiné est également toujours à leur portée puisque les Bleus en comptent 10 292,5 jusqu’ici. Cette marque avait été établie en 2000 par les Bleus.

Sur le Web

Les Carabins

Source : Mathieu Dauphinais, agent d'information sportive

Pour information :
Benoit Mongeon
Coordonnateur des communications
Carabins de l'Université de Montréal
514-343-6458
Cellulaire : 514-232-4420