La première conférence TEDx UdeM est un succès

Vincent Dumez a parlé du rôle du patient dans le traitement ou l’apprivoisement de la maladie. (Photo: Choucri Bechir)La pertinence – ou non – de se braquer contre la dominance de l'anglais, la cyberjustice pour réformer un système sclérosé, l'écologie de l'asphalte, le traitement du cancer au moyen de particules magnétiques téléguidées, un gant sensoriel pour traduire le langage des signes en temps réel, voilà quelques-unes des idées lancées le 11 mars à la première conférence TEDx UdeM organisée par des étudiants.

 

En tout, 14 communications ont été présentées, à raison de 18 minutes par conférencier, pas une seconde de plus, conformément au modèle TED. Les conférences TED (Technology, Entertainment, Design) ont vu le jour en 1984 en Californie et leur concept a depuis essaimé dans plusieurs pays du monde. Mais la formule reste inchangée: 18 minutes au cours desquelles on lance une idée «pour changer le monde». Et si le nombre de participants est souvent restreint – 100 à la rencontre du 11 mars, qui s'est tenue à la Société des arts technologiques (SAT) –, les communications sont accessibles à tous grâce au Web. De plus, 300 personnes se sont rendues dans la journée à la Faculté de l'aménagement pour voir et entendre les invités sur vidéo.

«Nous sommes extrêmement heureux du déroulement de l'activité et nous avons reçu beaucoup de commentaires positifs», résume un des initiateurs de la conférence, Renaud Philippe Naubert, étudiant en gestion de projet à HEC Montréal, avec Carlos Descovich, étudiant en bochimie. Une quinzaine d'autres étudiants avaient mis la main à la pâte ces derniers mois.

Sur place, à la SAT, les participants semblaient effectivement très satisfaits. «Les conférenciers étaient dynamiques et inspirants, témoignant tous d'un gout du dépassement de soi», signale Émilie Lessard, étudiante en anthropologie. À son avis, la conférence a bien démontré à quel point la diffusion des idées est un jalon important dans leur réalisation.

P.d.R.

Les présentations seront accessibles sur le site TedxUdeM.com dans deux semaines.

 

Sur le Web