La consécration de l'équipe de ski alpin des Carabins

Victoria StevensL’équipe de ski alpin des Carabins de l’Université de Montréal a repris l’exclusivité du sommet du circuit universitaire du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) la fin de semaine dernière en confirmant leurs titres combiné, féminin et masculin. Les Bleus n’étaient pas parvenus à remporter les trois bannières lors d'une même saison depuis 2008.

 

« Je suis bien content de notre saison. Nous avons atteint nos objectifs, affirme l’entraîneur-chef Michel Huot. En plus d’avoir montré notre excellence sur le circuit universitaire, je crois que nous avons su afficher un beau rayonnement sur le circuit civil, que ce soit lors de la Super Série, le Nor-Am ou les championnats canadiens. »

Les deux courses de ce championnat provincial ont été présentées à Stoneham. À nouveau, les Carabins ont su accumuler les victoires. D’abord chez les hommes, Olivier Lacaille (Maîtrise en finance, HEC Montréal) a été le skieur universitaire le plus rapide lors des épreuves de slalom géant et de slalom encore une fois. Au total, il a gagné neuf des dix courses de l'année. Le skieur de 24 ans natif de Seattle a remporté ainsi le titre d’athlète masculin par excellence pour une deuxième saison consécutive, en plus de prendre place sur la première équipe d’étoiles masculines.

Par ailleurs, l’équipe des hommes des Bleus a gagné la totalité des dix courses de la saison. Il n’est donc pas surprenant de voir Dominique Rolland (Droit) et David Apap (Arts et sciences) sur la première équipe d’étoiles masculines également. Leurs coéquipiers Frédéric Durand (Droit) et Julien Rozon (Administration, HEC Montréal) ont été choisis sur la deuxième. Ce dernier a également été sacré recrue masculine de l’année après avoir pris la septième position du classement individuel.

Sixième victoire pour Stevens
Après avoir pris part à une épreuve du circuit Nor-Am le vendredi, Victoria Stevens est revenue le samedi pour prendre part à la dernière course de la saison du RSEQ, un slalom. L’athlète de 21 ans originaire d’Ottawa a remporté une sixième victoire en neuf courses. Elle a battu sa plus proche compétitrice universitaire par plus de trois secondes.

Stevens a ainsi mis la main sur le titre d’athlète féminine par excellence de la saison et a mérité une place sur la première équipe d’étoiles, tout comme ses coéquipières Maude Longtin (Droit) et Marilou Morin-Perrin (Psychologie). Karel Bouchard (Physiothérapie) a été nommée sur la deuxième constellation.

Des finales très relevées
Les courses de ce championnat étaient sanctionnées par la Fédération internationale de ski (FIS). Pas moins de 150 coureurs participaient à l’événement. Certains provenaient même des Etats-Unis, de l’Allemagne ou de la Russie. Le niveau de la compétition était donc rehaussé par rapport à la saison régulière.

« C’est la preuve que notre circuit est très fort et reconnu, dit Michel Huot. C’est la première fois que je vois autant de skieurs en compétition. Je suis très heureux de voir que nos étudiants-athlètes puissent rivaliser avec des skieurs de haut niveau qui s’entraînent à temps plein durant la saison. »

Après la fin de cette saison universitaire, quelques skieurs des Carabins participeront aux championnats canadiens au cours des prochains jours.

Sur le Web

Les Carabins

Source : Mathieu Dauphinais, agent d'information sportive

Pour information :
Benoit Mongeon
Coordonnateur des communications
Carabins de l'Université de Montréal
514-343-6458
Cellulaire : 514-232-4420