Badminton : Les Carabins baissent pavillon en finale canadienne

Maxime TétreaultL’équipe de badminton des Carabins de l’Université de Montréal a atteint la finale du championnat universitaire de Badminton Canada avant de s’incliner 3 à 1 devant les Citadins de l’UQAM la fin de semaine dernière à Mississauga. Dans le volet individuel, trois membres des Bleus ont gagné une médaille d’or.

 

La finale nationale a opposé les deux mêmes formations qui avaient croisé le fer quelques semaines plus tôt au CEPSUM lors de la finale du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ).

La quatrième partie entre les deux rivaux montréalais est devenue cruciale lorsque les Citadins ont pris les devants dans la rencontre, deux victoires contre une. Ce duel de double mixte opposait Francis Déragon-Jean (Génie mécanique, Polytechnique) et Natacha David (Sciences biomédicales) chez les Bleus à Jérôme Charron et Rachel Blanchard pour leurs vis-à-vis. L’UQAM a gagné la première manche 21-16 et avait les devants en deuxième manche lorsque le vent a tourné.

« Nos joueurs ont senti que ce match devenait décisif et ils sont revenus de l’arrière en deuxième manche pour la gagner 22-20, raconte l’entraîneur-chef Maxime Pineault. Ils ont amené un doute dans l’esprit de leurs adversaires. »

Cette partie a été très serrée jusqu’à son dénouement, mais les représentants de l’UQAM ont finalement eu le meilleur 21-19 pour mériter le titre canadien.

Une demi-finale enlevante
Suite au tournoi à la ronde, les Carabins se sont qualifiés en demi-finale face aux Varsity Blues de Toronto, l’équipe finaliste de la conférence ontarienne. Ce duel a été l’un des plus excitants de la saison 2011-2012 des Bleus.

Alors que les Carabins avaient les devants 2 à 1, Caroline Beauregard (Ergothérapie) et Daphnée Lecorre-Laliberté (Médecine vétérinaire) avaient une grosse commande face à Jewel Ho et Fiona McKee. Cette partie qui pouvait donner la victoire aux Carabins a nécessité une prolongation lors de la manche ultime. Cependant, les Torontoises ont finalement eu le meilleur 23-21 et toute l’attention s’est tournée vers le duel de simple masculin.

Lorsque le match de double féminin s’est terminé, Maxime Tétreault (Médecine) avait perdu la première manche et tirait de l’arrière 8-13 dans la deuxième. « Tout le monde s’est déplacé sur les côtés de ce terrain et il y avait des encouragements bruyants de part et d’autre, affirme Maxime Pineault. On a vu Maxime reprendre le contrôle de la situation. »

En effet, Tétreault a comblé le déficit et a gagné le deuxième set de façon décisive à 21-17. Dans la manche décisive, il avait les choses en main et a finalement gagné 21-14. « Maxime a réussi à épuiser son adversaire, explique Pineault. Il a livré une brillante performance. C’était l’hystérie lorsqu’il a gagné. Je crois que c’était le plus beau moment de notre saison. »

Des médailles individuelles
Philippe Charron (Mathématiques) a prouvé qu’il tenait une place importante sur la scène universitaire canadienne. Le joueur par excellence des trois dernières saisons dans le RSEQ a gagné deux médailles d’or. Il a d’abord remporté les grands honneurs en double masculin avec son partenaire Pieric Langlais Gagné (Maîtrise en comptabilité publique, HEC Montréal). Ensuite, il a fait de même avec Roxanne Fraser de l’UQAM, en double mixte.

En double féminin, Caroline Vézina (Génie civil, Polytechnique) a mérité la première place avec sa partenaire Stéphanie Pakenham. En finale, elle a vaincu la paire composée de Lecorre-Laliberté et d’Alexandra Gagné, du Rouge et Or de Laval.

Charron, Langlais Gagné et Vézina pourraient donc faire partie de l’équipe canadienne qui participera au prochain championnat du monde universitaire de badminton. Celui-ci sera tenu à Gwangju, en Corée du Sud, du 9 au 11 novembre prochain.

Sur le Web

Les Carabins

Source : Mathieu Dauphinais, agent d'information sportive

Pour information :
Benoit Mongeon
Coordonnateur des communications
Carabins de l'Université de Montréal
514-343-6458
Cellulaire : 514-232-4420