Le point sur le prolongement du trimestre d’hiver

Au cours de la dernière semaine, certaines associations se sont prononcées en faveur d'un retour en classe, tandis que d'autres maintiennent le mouvement de boycottage des cours amorcés il y a plusieurs semaines déjà.

 

À la lumière de ces derniers développements, l'Université de Montréal tient à réitérer que, dans certains cas, le trimestre d'hiver sera prolongé à une date qui reste à déterminer selon les cours mais qui ne dépassera pas le 15 juin 2012. Nous voulons également faire le point sur les modalités entourant les mesures de rattrapage et le prolongement du trimestre d'hiver.

Les étudiants qui ont boycotté leurs cours jusqu'à présent se divisent en trois grandes catégories. Pour chacune de ces catégories, les mesures de rattrapage s'appliqueront différemment.

     

  1. Pour les étudiants qui n'ont manqué que quelques séances et qui actuellement suivent leurs cours, le trimestre se terminera comme prévu le 30 avril prochain. Selon les cours et les programmes, des mesures de rattrapage pourraient être prises afin de respecter le calendrier universitaire prévu. Ces étudiants représentent environ la moitié de l'effectif étudiant total de l'UdeM.
  2. Pour les étudiants qui sont retournés en classe au cours des dernières semaines après avoir manqué plusieurs séances, le trimestre d'hiver sera prolongé. La direction de l'Université et des facultés procèdera à l'analyse des plans de rattrapage soumis par les enseignants et c'est après approbation de ces plans que les étudiants seront fixés sur la durée réelle de leur trimestre. Comme nous l'avons déjà mentionné, le prolongement variera selon : 1) le nombre de séances manquées et 2) les programmes d'études, les départements ou les facultés. Tout dépendra de l'impact que les perturbations auront eu sur l'atteinte des objectifs pédagogiques d'un cours donné. Nous estimons que, dans la grande majorité des cas, le rattrapage pourra se faire au courant du mois de mai, avant la date butoir du 15 juin. Les étudiants dont le trimestre sera ainsi prolongé et qui voudraient se prévaloir d'un abandon de cours avec frais, auront  jusqu'au 18 avril, à 17 h, pour le faire.
  3. Pour les étudiants qui ne sont toujours pas retournés en classe après avoir manqué plusieurs séances, non seulement il est acquis que le trimestre d'hiver se prolongera au-delà du 30 avril, mais les risques qu'il se prolonge jusqu'au 15 juin augmentent de jour en jour, en particulier pour les étudiants qui sont absents depuis la mi-février. En outre, l'Université de Montréal ne peut garantir, malgré les mesures de rattrapage qui seront mises en place au moment du retour en classe, que tous les cours seront complétés pour la mi-juin. Pour des raisons qui tiennent à la disponibilité des ressources, certains cours pourraient en effet être suspendus s'il devient impossible pour l'Université d'assurer l'atteinte des objectifs pédagogiques. Tant que ces étudiants ne seront pas retournés en classe, il nous est impossible d'être plus précis sur les conditions de récupération ou d'abandon de leurs cours.
  4.  

Trimestre d'été

Le trimestre d'été commencera comme prévu le 1er mai prochain. Les étudiants pour qui le trimestre d'hiver sera prolongé et qui sont inscrits au trimestre d'été devront évaluer les possibilités pour eux de mener de front deux trimestres en même temps. Il leur est possible d'annuler leurs cours d'été sans frais en ayant préalablement consulté le Guichet étudiant ou leur unité académique pour connaître les dates limites d'abandon.

Étudiants internationaux

En ce qui touche les étudiants internationaux qui seraient visés par un éventuel prolongement du trimestre, nous les invitons, au besoin, à communiquer avec le Bureau des étudiants internationaux, au 514-343-6935, afin de prendre les dispositions nécessaires pour prolonger leur séjour d'études ou pour envisager les autres options qui s'offrent à eux.

L'Université de Montréal exprime sa profonde inquiétude devant la situation académique des étudiants qui ne sont toujours pas retournés en classe. Nous souhaitons vivement que les activités reprennent leur cours normal de façon à minimiser les impacts négatifs sur la formation de tous nos étudiants. L'UdeM réaffirme que, quelles que soient les mesures de rattrapage qui seront prises,elle ne fera pas de compromis sur la qualité de la formation.

Pour plus d'information, consultez la page consacrée aux mouvements étudiants.