Décroissance dans les Amériques : en quête de justice sociale et environnementale?

Un avenir durable implique de repenser la relation entre la croissance économique, le bien-être et l'état de l'environnement. Le colloque International « Décroissance dans les Amériques » explorera les possibilités d'un monde post-croissance. Montréal sera l'hôte de scientifiques, de militants, d'artistes, d'environnementalistes et de représentants des peuples autochtones qui proposeront des solutions à cette problématique contemporaine.

 

Parmi les conférenciers, soulignons la présence de David Suzuki, figure de proue mondiale du développement durable. Sa conférence, Humanity in Collision with the biosphere: Is it Too Late?, sera présentée le 18 mai à 11 h, à l'Université du Québec à Montréal (UQAM). Cet événement est gratuit, mais il est nécessaire de s'inscrire pour y assister.

Quand :

     

  • du 13 au 19 mai 2012
  •  

Lieu :

Le colloque abordera la décroissance en remettant en question les paradigmes économiques traditionnels qui échouent à prendre en compte les coûts environnementaux et sociaux et qui restent dominés par le PIB et d'autres mesures tronquées du bien-être. La décroissance entend garantir la qualité de vie et le bien-être humains avec moins de consommation matérielle.

Ces enjeux sont une priorité pour une bonne partie de la population mondiale, comme l'a démontré récemment le mouvement Occupy. Une réorientation de la société, qui favorise à la fois la justice environnementale et sociale, est essentielle. À partir des colloques sur la décroissance de Paris en 2008 et Barcelone en 2010, cet événement abordera la place des idées et du mouvement de la décroissance dans le contexte des Amériques. Il proposera également des activités qui augmentent la qualité de vie, telles des expositions, des vidéos et des événements culturels.

Programmation complète : montreal.degrowth.org/program.html

Inscription : montreal.degrowth.org/registration_fr.html

Renseignements : montreal@degrowth.net.