L'Ordre du mérite décerné à Robert Tessier

Dans l’ordre habituel, nous voyons M. Tessier, Sophie Brochu, présidente de Gaz Métro et présidente d’honneur de la soirée, Louise Roy, Guy Breton et Mme Dansereau. (Photo: Bernard Lambert)L'Association des diplômés de l'Université de Montréal a remis, le 8 mai dernier, l'Ordre du mérite à Robert Tessier au cours d'un gala auquel ont participé près de 300 personnes. Pour la première fois depuis sa création, l'Ordre du mérite était décerné à un diplômé du Département de sociologie; en effet, M. Tessier, qui est président du conseil d'administration de la Caisse de dépôt et placement du Québec, y a obtenu son diplôme en 1968.

 

En remettant cette distinction à M. Tessier, la présidente de l'Association des diplômés, Danielle Dansereau, a souligné la carrière de gestionnaire et d'administrateur tout à fait remarquable du lauréat dans les secteurs tant privé que public. «Nous souhaitons aussi reconnaitre ses innombrables contributions au sein de différents organismes des domaines de la santé, de l'éducation, de la culture et de l'action communautaire.» Quant au principal intéressé, il a, dans son allocution, mentionné à quel point les études universitaires étaient importantes dans nos sociétés modernes.

Le nom de M. Tessier s'ajoute à une longue liste de diplômés qui se sont illustrés par leur apport à la société. Leurs réalisations rejaillissent aussi sur l'Université de Montréal, a poursuivi Mme Dansereau.

Le recteur Guy Breton et la chancelière Louise Roy ont d'ailleurs tous deux rendu hommage au lauréat. Le premier s'est réjoui de l'attachement de M. Tessier à son alma mater. Mme Roy a pour sa part rappelé qu'elle était elle aussi diplômée du Département de sociologie, où elle a fait siens «le rejet des idées reçues, la conviction qu'on peut imprimer une nouvelle direction à ce qui semble immuable».

Les personnes présentes à cette soirée ont par ailleurs pu entendre le jeune violoncelliste Stéphane Tétreault, étudiant à la Faculté de musique et musicien accompli malgré son jeune âge. L'instrumentiste a joué sur le Stradivarius de 1707 qui lui a été prêté à l'automne 2011 par la mécène Jacqueline Desmarais. Il était accompagné par la pianiste Louise-Andrée Baril.

 

Sur le Web