Golf : Les Carabins à l'aube du tournoi le plus important de l'année

Mathieu PerronL’équipe de golf des Carabins de l’Université de Montréal s’envolera demain pour Victoria où elle participera au championnat universitaire et collégial de Golf Canada. Cette compétition se déroulera du 29 mai au 1er juin sur le parcours du Cordiva Bay Golf Course. Forts d’une très bonne préparation hivernale, les Bleus s’y présenteront avec la ferme intention de clore leur saison 2011-2012 avec éclat.

 

Ce tournoi a un caractère particulier. Il s’agit de l’étape la plus importante sur le circuit universitaire canadien, même si la saison régulière des Carabins se déroule au début de l’automne.

« Pour nous, ça couronne notre saison régulière et notre camp d’hiver, souligne l’entraîneur-chef Daniel Langevin, mais cela marque également le début des grandes compétitions du circuit amateur de l’été. »

L’équipe masculine devrait être au plus fort de la lutte durant les quatre rondes de la compétition. Les golfeurs des Carabins ont connu beaucoup de succès au cours du printemps.

« J’aime vraiment ce que je vois de cette équipe présentement, affirme Langevin. Les gars ont vraiment un bon potentiel et un bel esprit d’équipe. Il y a une belle parité sur le circuit et tout peut arriver entre les dix meilleures formations. »

Après avoir terminé en deuxième position lors du tournoi de la NCAA Shootout at Aguila, à Phoenix en Arizona, les Bleus ont continué d’obtenir de bons résultats. « On a connu un camp exigeant là-bas. On s’est vraiment entraîné fort, affirme Mathieu Perron, qui participera à son troisième championnat canadien. On commence à obtenir des résultats très intéressants. »

Perron connaît beaucoup de succès par les temps qui courent. Le 10 mai dernier, le golfeur de 22 ans originaire de Montréal a franchi la première étape de qualification pour participer au US Open en remettant la meilleure carte au Pinehills Golf Club, au Massachusetts, un pointage de 66. Cette semaine, cet étudiant en administration à HEC Montréal a terminé en troisième position à la Classique Acura. Il a réalisé la meilleure ronde du tournoi en réussissant un pointage de 65, sept coups sous la normale, lors de la deuxième et dernière journée.

Son coéquipier Jean-Philip Cornellier (Kinésiologie) a également fini en troisième place. Tout comme Perron, le Granbyen de 21 ans a terminé les deux rondes avec un pointage cumulatif de -4. Ce tournoi était la première étape du circuit Molson Canadian 67 de l’AGP du Québec.

À Victoria, l’équipe masculine sera formée de Perron, Cornellier, Iannick Lamarre (Administration, HEC Montréal), Jeremy La Salle-Pike (Design industriel) et de Corentin Prouteau (Administration, HEC Montréal). Les quatre premiers participent aujourd’hui à l’Omnium printanier de Beaconsfield, un tournoi d’une journée.

L’équipe féminine vise le top 5
« Nous arrivons à ce tournoi avec de bonnes intentions, affirme Daniel Langevin. Nous voulons terminer parmi les cinq premières places chez les femmes. »

La lutte sera difficile avec la présence des excellentes équipes de UBC, de Victoria, l’équipe locale, et de Simon Fraser. L’équipe féminine sera formée de quatre golfeuses : Laurence Mignault (Physiothérapie), Alexandra Levy (Marketing, HEC Montréal), Caroline Ciot (Arts et sciences) et Geneviève Dodier (Médecine moléculaire).

Mignault a été nommée l’athlète féminine par excellence des deux dernières saisons dans le Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ). L’an dernier, la golfeuse de 21 ans de Varennes avait terminé au 11e rang du classement individuel canadien.

« Je suis très excitée, ça fait un an qu’on s’entraîne pour ce tournoi-là, dit Mignault. Nous nous sommes beaucoup améliorées et je suis certaine que l’on peut faire mieux que l’année passée. C’est notre objectif. »

Apprivoiser le terrain
Devant un parcours inconnu, Daniel Langevin a choisi de partir une journée plus tôt qu’à l’habitude afin de permettre à ses protégés de jouer deux rondes de pratique avant le début du tournoi.

« Pour moi, c’est l’idéal, assure Mignault. La première journée, je peux prendre plus de temps pour apprivoiser le terrain. Le lendemain, je peux me mettre en mode tournoi. »

« C’est un parcours que j’aime bien, souligne Langevin. Il est bien équilibré. Il faut jouer de façon stratégique sur certains trous. Il faut parfois passer à l’attaque et d’autres fois non. »

À ce championnat l’an dernier, les hommes avaient terminé au neuvième rang et l’équipe féminine au cinquième. Il est possible de suivre les résultats de cette compétition en direct sur le site web de Golf Canada.

Sur le Web

Les Carabins

Source : Mathieu Dauphinais, agent d'information sportive

Pour information :
Benoit Mongeon
Coordonnateur des communications
Carabins de l'Université de Montréal
514-343-6458
Cellulaire : 514-232-4420