L’UdeM doit annuler huit cours

L’Université de Montréal doit annuler huit cours qui faisaient l’objet d’un rattrapage depuis le 27 août. Il s’agit du cours de Sociologie des politiques sociales (SOL 6654) et des cours d’anthropologie suivants : Évolution et comportement humain (ANT 1511), Techniques de la collecte des données (ANT 2070), Les Autochtones et l'État canadien (ANT 3030), Pouvoir et culture populaire en Afrique (ANT 3060), Méthodes et collaboration ethnographique (ANT 3073), Préhistoire de l'ancien monde (ANT 3230) et Cultures et sociétés de la Chine (ANT 3866).

 

Cette décision est effective dès aujourd’hui et toutes les séances de rattrapage prévues dans ces cours sont en conséquence définitivement annulées. Les étudiants touchés par cette mesure ne suivaient plus leurs cours depuis plus de sept mois et les séances prévues depuis le début de la période de rattrapage le 27 août n’ont pas pu avoir lieu.

Les huit cours annulés représentent 1 % de tous les cours qui font l’objet d’un rattrapage et une infime minorité des quelque 14 000 cours donnés chaque année à l’UdeM. Actuellement, près de 10 000 étudiants suivent environ 900 cours suspendus au trimestre d’hiver dernier.

L’Université a pris tous les moyens à sa disposition pour s’assurer que les étudiants qui le souhaitaient puissent recevoir l’enseignement de qualité auquel ils ont droit. Dans le cas des cours annulés, les plans de rattrapage n’ont pas pu être mis en œuvre.


Maintien des objectifs pédagogiques
Après avoir procédé à un examen attentif des plans et du calendrier de rattrapage en collaboration avec les enseignants concernés et le directeur du département, la direction de l’Université et de la Faculté des arts et sciences ont conclu qu’il était impossible d’atteindre, d’ici le 28 septembre, les objectifs pédagogiques fixés dans les huit cours visés.

L’Université a tout fait pour réaménager les cours de manière à éviter une annulation, mais la période de rattrapage ne pouvait plus être comprimée davantage sans compromettre la qualité de la formation offerte aux étudiants touchés. Rappelons que la période de rattrapage ne pourra pas être prolongée au-delà du 28 septembre puisque le trimestre d’automne débute le 1er octobre 2012, date à laquelle l’UdeM accueillera quelque 10 000 nouveaux étudiants.

Les étudiants dont les cours sont annulés pourront se réinscrire au même cours ou à un autre cours de 3 crédits de leur choix à un trimestre ultérieur. Il n’y aura pas de remboursement, mais une somme équivalant aux droits de scolarité liés au cours annulé sera automatiquement créditée à leur compte. Aucun échec ne figurera à leur relevé de notes et l’annulation n’aura aucun impact sur leur moyenne cumulative.

Les étudiants touchés par l’annulation ont été avisés de la mesure par courriel plus tôt aujourd’hui. Des conseillers pédagogiques sont à leur disposition pour toute information sur leur parcours académique.