Un pas de plus pour l'intégration du futur campus de l'UdeM à ses quartiers avoisinants

L'Université de Montréal se réjouit de la décision de la Ville de Montréal de valoriser les secteurs voisins au site Outremont en créant des réserves foncières, notamment dans l'arrondissement Parc Extension. Les réserves constituées par la Ville permettront une meilleure intégration du nouveau quartier universitaire avec les quartiers existants, entre autres, en reliant le quartier à l'Avenue du Parc et en préservant l'un des rares terrains vacants de Parc Extension pour la création d'un espace public.

 

« Pour l'UdeM, il s'agit d'une excellente nouvelle, car nous souhaitons que ce futur campus s'intègre harmonieusement à la communauté environnante, a déclaré le recteur, Guy Breton.  Nous sommes heureux de constater que notre partenaire principal dans ce projet, la Ville de Montréal, prenne action dès maintenant pour créer des conditions propices à la fluidité des échanges entre notre futur campus et les quartiers avoisinants. »

La constitution de réserves par la Ville de Montréal s'inscrit dans le processus actuellement en cours d'élaboration du Plan de développement urbain, économique et social (PDUES) des secteurs Marconi-Alexandra, Atlantic, Beaumont, De Castelnau, situés aux abords du site Outremont de l'Université de Montréal.

L'UdeM est déjà présente dans le secteur Parc Extension où sont établis plusieurs services administratifs, de même que l'école d'orthophonie et d'audiologie, dans un pavillon sur l'Avenue du Parc. L'impact sur cet arrondissement dynamique sera des plus positifs à moyen et à long terme tant pour la communauté universitaire que pour les résidents.