Trois importantes universités de la francophonie signent une entente de partenariat historique

Trois des universités les plus réputées de la francophonie, soit l'Université de Montréal, l'Université libre de Bruxelles et l'Université de Genève, ont décidé de créer conjointement un partenariat formel dont le but est de devenir une référence francophone dans le monde. L'entente a été signée ce matin avant que le recteur de l'UdeM prononce un discours devant la Chambre de commerce Canada-Belgique-Luxembourg.

 

Le but de l'entente est de développer un partenariat entre universités francophones d'excellence et vise à accroître la qualité des activités de recherche et de formation de chacun des partenaires en tirant profit des convergences d'intérêts. De plus, les trois universités s'engagent à concevoir et à réaliser des actions conjointes aptes à maximiser le rayonnement international de chacun.

« Un regroupement de nos trois institutions est tout à fait naturel, car il s'agit des meilleures universités généralistes du monde francophone, a déclaré le recteur de l'UdeM, Dr Guy Breton.  Un tel partenariat permet d'offrir un enseignement diversifié et de qualité à tous nos étudiants sur l'ensemble des disciplines du savoir. »

Pour le Professeur Didier Viviers, Recteur de l'ULB, « cette entente concrétise les liens riches et diversifiés que les trois universités entretiennent depuis de longues années tant en matière d'enseignement que de recherche. L'originalité consiste ici à dépasser les traditionnels accords bilatéraux que les universités signent régulièrement avec des partenaires étrangers pour créer une véritable alliance tripartite fondée sur les secteurs d'excellence des trois institutions. »

« Ce nouveau regroupement d'excellence est basé sur une collaboration vivante et historique et préfigure le futur, les alliances de ce type étant appelées à se multiplier. Le caractère francophone de nos institutions démontre que la création et la diffusion du savoir peuvent se faire dans le multilinguisme, et ce, au plus haut niveau », a ajouté le recteur de l'Université de Genève, Jean-Dominique Vassalli.

Cette entente permettra de créer un espace dans lequel les professeurs, les chercheurs et les étudiants des trois universités pourront circuler aisément et dans lequel seront offerts des programmes conjoints aux cycles supérieurs. Les étudiants des trois institutions bénéficieront de cette entente, car elle facilitera l'organisation de stages dans des entreprises et des organisations du Québec, de la Belgique et de la Suisse.

Renseignements :                                             
Mathieu Filion
Conseiller principal, relations médias
Université de Montréal
+1 514 343-7704
m.filion.rivest@umontreal.ca