Les Carabins blanchissent les Stingers et demeurent invaincus

Rotrand SenéÀ sa cinquième sortie de la saison, l’équipe de football des Carabins de l’Université de Montréal est demeurée invaincue grâce à une décisive victoire par blanchissage de 38 à 0 vendredi soir sur les Stingers de Concordia au Campus Loyola.

 



Avec ce cinquième gain d’affilée, les Bleus égalisent le meilleur début de saison de leur histoire. Ils avaient aussi connu les joies de la victoire à leurs cinq premières sorties en 2004, avant de compléter une saison parfaite (8-0).

L’autre duel entre les deux formations, disputé il y a trois semaines, avait été à l’avantage des Carabins qui l’avaient emporté 48-10.

« Je suis très content de l’effort des joueurs ce soir, nous avons imposé notre rythme et bien joué des deux côtés du ballon, a mentionné l’entraîneur-chef de l’UdeM, Danny Maciocia. Pour connaître du succès, il faut dominer les lignes de mêlée et c’est exactement ce que nous avons fait ce soir. »

Le porteur de ballon Rotrand Sené a connu un quatrième match de suite avec 100 verges ou plus au sol. Il est allé sous la douche après des gains de 118 verges en seulement 14 courses pour une excellente moyenne de 8,4 verges par portée.

« Notre jeu au sol va bien depuis quelques matchs et il faut continuer sur cette lancée, a pour sa part affirmé Sené. Les matchs les plus importants sont à venir et le match de ce soir a été bien équilibré entre la passe et la course, c’est ce que nous avons besoin. »

Les Carabins ont chèrement fait payer une erreur aux locaux après une dizaine de minutes de jeu au premier quart. Antoine Pruneau a parti le bal en interceptant Reid Quest. Après une passe de 44 verges à Ali Ndao et une course de 23 verges de Mikhaïl Davidson, le quart des Bleus, Alexandre Nadeau-Piuze a complété le travail avec une faufilade pour le touché. Les joueurs en bleu et blanc n’ont plus jamais regardé en arrière.

Ils ont ajouté dix points avant de retraiter au vestiaire pour la demie, par l’entremise d’un placement de 15 verges de Charles Bauer et d’un superbe attrapé de Ndao dans le fond de la zone des buts sur une passe de 20 verges.

Les protégés de Maciocia ont poursuivi leur domination au troisième engagement avec trois autres majeurs, les derniers points de la soirée. Sené a volé la vedette avec plusieurs courses spectaculaires, dont deux de cinq et 24 verges jusque dans la zone des buts. Nicolas Gauthier a suivi en ramenant une interception sur 34 verges pour son premier touché sur le circuit universitaire.

La défensive des Carabins s’illustrent de nouveau
Malgré l’important écart au tableau indicateur, la défensive de l’UdeM a une fois de plus su tirer son épingle du jeu avec trois interceptions et cinq sacs du quart, dont deux de Jean-Samuel Blanc qui en compte maintenant huit pour le premier rang au Canada avant les matchs du week-end. Les Carabins totalisent déjà 26 sacs, également un sommet au pays.

Le quart des Bleus, Alexandre Nadeau-Piuze a terminé sa soirée de travail avec 13 passes complétées en 21 tentatives pour des gains de 244 verges, dont une passe de touché, en plus de subir une interception. Sa principale cible a été Ali Ndao, qui a cumulé des gains de 96 verges en cinq réceptions. Nadeau-Piuze a cédé son poste à son coéquipier Gabriel Cousineau au troisième quart alors que la marque était de 24-0.

Son opposant Reid Quest a quant à lui vu 14 de ses 26 passes être captées pour 168 verges et trois interceptions.

« Nous avons un gros défi devant nous pour les deux prochaines semaines et nous devrons élever notre jeu d’un cran pour jouer notre meilleur football en deuxième moitié de saison », a ajouté Maciocia.

Dimanche prochain, les Carabins rendront visite au Rouge et Or de l’Université Laval dans le premier de deux duels en six jours face à leurs rivaux de Québec.

Sur le Web

Les Carabins

Source : Mathieu Dauphinais, agent d'information sportive

Pour information :
Benoit Mongeon
Coordonnateur des communications
Carabins de l'Université de Montréal
514-343-6458
Cellulaire : 514-232-4420