Soccer féminin : Thouvenot-Hébert devient la meilleure buteuse de l'histoire et les Carabins gagnent 8-0

Éva Thouvenot-HébertL’attaquante étoile Éva Thouvenot-Hébert est devenue la buteuse la plus prolifique de l’histoire de la Ligue de soccer féminin universitaire du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) vendredi soir au CEPSUM. Dans une victoire de 8-0 des Carabins  sur les Patriotes de l’UQTR, la joueuse de cinquième année a compté ses 52e et 53e buts en carrière.

 



L’athlète de 24 ans originaire de Montréal a d’abord inscrit le deuxième but de son équipe à la 19e minute. Elle a profité d’une bévue d’une joueuse adverse pour s’emparer du ballon et foncer vers le filet avant de battre la gardienne Caroline Couture-Labbé d’un bon tir. Elle égalait ainsi la marque de 52 buts établie par l'ancienne Carabin Sandra Couture, de 2002 à 2006.

Thouvenot-Hébert (Études libres) a ensuite obtenu l’opportunité de battre le record sur un penalty à la 65e minute, alors que le pointage était de 4 à 0. Depuis son arrivée avec les Carabins, elle n’avait jamais été envoyée dans une telle situation en temps réglementaire.

« C’était un peu bizarre. Je croyais qu’on me rappelait au banc lorsqu'on me disait d'aller faire le penalty, a-t-elle dit après la rencontre. J’étais nerveuse, mais finalement ça s’est bien passé. Quand on a annoncé que je venais de battre un record, je n’étais même pas au courant. Ça m’a fait plaisir. »

« En tant qu’entraîneur, c’est certain que nous aimons les attaquantes qui marquent des buts, a dit le pilote des Bleus, Kevin McConnell. Elles connaissent leur rôle et leurs coéquipières aussi. Et je crois que nous avons quelques jeunes joueuses au sein de l’équipe en ce moment qui pourraient battre ce record. »

Par ailleurs, la recrue Chloé Malette (Sciences biologiques) s’est également démarquée dans cette rencontre avec quatre buts. D’abord, c’est elle qui a ouvert le pointage dès la quatrième minute. Après avoir accepté une longue passe de Virginie Lévesque (Génie civil, Polytechnique), Malette a déjoué la gardienne d’un tir lobé.

En deuxième demie, après un but de Karine Constantin (Adaptation scolaire), Malette a porté le pointage à 4-0. Après des penaltys réussis par Thouvenot-Hébert et Samantha Gauthier (Sciences politiques), Malette a compté à nouveau à la 79e et à la 82e minute. La joueuse de 20 ans a déjà inscrit sept buts cette saison et arrive au deuxième rang chez les Carabins.

« Un peu comme au dernier match, nous avons bien débuté la partie, souligne Kevin McConnell. Après un creux de vague, nous avons bien joué tout au long de la deuxième demie. Les joueuses ont donné un bon effort et elles n’ont pas lâché. »

Les représentantes de l’Université de Montréal font relâche des activités du RSEQ la semaine prochaine. Elles reprendront l’action le jeudi 11 octobre contre les Citadins de l’UQAM. La partie débutera à 18h au Collège Bois-de-Boulogne. Les Bleus ont gagné la première confrontation de la saison par la marque de 6-0. Entre temps, les Carabins joueront un match hors-concours. Elles rendront visite aux championnes en titre, les Gaels de Queen’s, ce dimanche, dans une reprise de la dernière finale canadienne.

Sur le Web

Les Carabins

Source : Mathieu Dauphinais, agent d'information sportive

Pour information :
Benoit Mongeon
Coordonnateur des communications
Carabins de l'Université de Montréal
514-343-6458
Cellulaire : 514-232-4420