Des sacs recyclés et originaux

  • Forum
  • Le 1 octobre 2012

Les bannières de l'UdeM sont transformées en sacs au logo de l'Université.De jolis sacs à bandoulière de l'Université de Montréal sont désormais en vente dans les librairies sur le campus, entièrement constitués de matières recyclées. En fait, ce sont les bannières qui ont orné les réverbères des campus pendant plusieurs années qui connaissent une seconde vie.

 

«Nous avions 157 bannières en tout, qui annonçaient des activités avec des dates ou des saisons précises. Michel Rouleau [technicien en environnement] et moi nous sommes demandé ce qu'on pourrait faire avec tout ce matériel et l'idée est venue de fabriquer des sacs», raconte Stéphane Béranger, coordonateur au développement durable.

«Chaque sac est unique et fait au Québec», signale pour sa part Alain Courchesne, directeur des services auxiliaires et responsable à ce titre des librairies où sont vendus les sacs, celle du pavillon Roger-Gaudry et celle du 3200, rue Jean-Brillant. Leur prix: 29,95 $.

M. Courchesne est très fier de pouvoir dire que c'est une firme écoresponsable, Lily Écolo, qui a pris les choses en main. Cette entreprise produit des sacs de tous les formats et genres, toujours avec du matériel recyclé. Le logo de l'Université est brodé sur la courroie du sac et, pour le reste, il n'y a pas un dessin pareil!

Ce geste s'inscrit dans un mouvement plus grand de gestion des matières résiduelles. Dans un contexte où le mot clé est «réduction», il n'y a rien de mieux que de donner une seconde vie aux objets. Les sacs de plastique, par exemple, sont produits à partir de pétrole et mettent jusqu'à 400 ans à se décomposer dans leur entièreté, d'où l'importance de les réutiliser.

 

Sur le Web