Football : Les Carabins en quête d'une sixième victoire et de l'exclusité du premier rang

Alexis StropianoL’équipe de football des Carabins de l’Université de Montréal a couronné de succès les cinq premières semaines de son calendrier avec cinq victoires en autant de sorties. Elle est nez à nez au classement avec son rival, le Rouge et Or de Laval. Les deux formations ont rendez-vous ce dimanche à Québec dans le premier de deux duels en moins d’une semaine, deux matchs qui pourraient avoir une incidence sur le premier rang au classement.

 



Les rencontres entre les Carabins et le Rouge et Or sont des rendez-vous attendus à chaque calendrier. Au cours des trois dernières saisons régulières, la lutte fut serrée alors que les protégés de Glen Constantin ont eu le dessus sur les Montréalais avec trois victoires contre deux revers.

En plus d’être invaincues en 2012 et de se partager le premier échelon de la conférence québécoise, les deux équipes sont classées respectivement au troisième et au quatrième rang du top 10 hebdomadaire de Sport interuniversitaire canadien (SIC).

« Le Rouge et Or est une équipe bien établie et compte sur des joueurs ayant beaucoup d’expérience, souligne l’entraîneur-chef des Carabins, Danny Maciocia. Même si nous nous trouvons à égalité en haut du classement, personne ne peut nier que Laval demeure l’équipe à battre dans notre circuit. »

Malgré l’intérêt que suscite cette rivalité, dans le camp des Bleus, le personnel d’entraîneurs et les joueurs analysent le prochain adversaire de la même façon que lors des affrontements précédents.

« Même si on joue contre la même équipe deux fois de suite, nous avons seulement notre partie de dimanche en tête, dit Maciocia, qui a connu cette dynamique de matchs aller-retour dans le cadre du Labour Day Classic alors qu’il s’illustrait avec les Eskimos d’Edmonton dans la Ligue canadienne de football (LCF) de 2002 à 2009.

« Nous prenons les matchs un à la fois depuis le début de la saison et nous avons du succès, poursuit-il. On ne va pas commencer à apporter des changements dans notre préparation à ce point-ci de l’année. »

Son capitaine, le joueur de ligne offensive de quatrième année Alexis Rousseau-Saine, abonde dans le même sens. « C’est certain que c’est un gros match et je crois que nous jouons tous au football pour pouvoir participer à des parties comme celle-ci. En même temps, nous ne changeons rien à notre routine.»

Duel intéressant sur le terrain
Le succès des Carabins jusqu’ici passe beaucoup par leur défense. Cette dernière force le respect à travers le pays. Des 26 formations universitaires canadiennes, aucune n’a accordé moins de points depuis le début de l’année que les Carabins (45). Cependant, elle fera face à sa meilleure opposition jusqu’ici puisque les Rouges comptent sur la meilleure attaque de la province et la troisième au pays avec 209 points marqués en cinq sorties.

Notamment, le quart-arrière Tristan Grenon et le receveur Matthew Norzil forment une combinaison redoutable. En plus de posséder le meilleur pourcentage de réussite au Québec (65,7%), Grenon n’a lancé que deux interceptions contre neuf passes de touché. Norzil, sa cible préférée, a déjà récolté 303 verges de gain en 22 réceptions et a inscrit trois touchés.

L’unité offensive de la formation de Québec sera mise à l’épreuve par le front défensif intimidant des Bleus. Ces derniers sont dangereux sur la ligne de mêlée, comme en témoigne leurs 26 sacs du quart, un sommet au pays. À lui seul, l’ailier défensif Jean-Samuel Blanc (Arts et sciences) en a réussi huit et se retrouve au premier rang au Québec et au deuxième au Canada à ce chapitre.

L’attaque des Bleus n’est pas à négliger non plus, elle qui n’a probablement jamais été aussi bien équilibrée que cette saison. Notamment, le porteur de ballon Rotrand Sené est tout feu, tout flamme, lui qui a récolté plus de 100 verges à chacune de ses quatre dernières sorties. Il occupe le premier rang des porteurs de ballon du circuit avec des gains de 454 verges au sol. Il lui en manque 169 pour devenir le demi-offensif le plus prolifique de l’histoire des Carabins. La marque de 3357 est détenue par Joseph Mroué et date de 2006.

Ce match sera présenté au Stade Telus de l’Université Laval à Québec dimanche dès 13h30. Il sera télédiffusé à Radio-Canada, ainsi que webdiffusé au radio-canada.ca.

Sur le Web

Les Carabins

Source : Mathieu Dauphinais, agent d'information sportive

Pour information :
Benoit Mongeon
Coordonnateur des communications
Carabins de l'Université de Montréal
514-343-6458
Cellulaire : 514-232-4420