Golf : Les Carabins remportent trois des quatre titres provinciaux

L'équipe de golf des CarabinsLe volet féminin de l’équipe de golf des Carabins de l’Université de Montréal a dominé ses adversaires lors du championnat universitaire du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) pour mériter un troisième titre en quatre saisons. La recrue Caroline Ciot a remporté le championnat individuel, suivie par deux de ses coéquipières. Les hommes de l’UdeM n’ont pas été en reste alors que Jean-Philip Cornellier a été sacré champion du classement masculin.

 



Les trois rondes de ce troisième tournoi de la saison, le championnat provincial, ont été présentées au Club de golf Ki-8-eb de Trois-Rivières, de dimanche à mardi. Il s’agissait du dernier d’une série de trois tournois ayant une incidence sur le classement général.

« Ce résultat démontre clairement la progression de notre programme au cours des dernières années, affirme l’entraîneur-chef Daniel Langevin. On voit les résultats de notre travail et ce succès pourrait se poursuivre pendant quelques années. Nous comptons sur plusieurs jeunes bons golfeurs au sein de notre équipe. Je suis très fier de l’effort de tout le monde. »

Notamment, à sa première année, la golfeuse de 21 ans Caroline Ciot (Arts et sciences) a pris le premier rang au classement général pour se mériter les titres d’athlète et recrue féminine de l’année au Québec. Après avoir gagné les deux premiers tournois de la saison, elle a fini au deuxième échelon de ce dernier week-end de compétition. Après joué des rondes de 80 et de 79 dimanche et lundi, elle a conclu la saison avec une carte impressionnante de 71, la meilleure de tout le tournoi.

« J’ai joué une de mes meilleures partie à vie, dit Ciot, native de Québec. Je savais que ce serait serré pour la première place et je devais rehausser mon niveau de jeu. Je suis très heureuse de ma performance. »

Ses coéquipières Sarah-Andréa Landry (Psychologie), de Montréal, et Laurence Mignault (Physiothérapie), originaire de Varennes, ont pris respectivement les deuxième et troisième positions du classement général. Landry a d’ailleurs gagné ce championnat à Trois-Rivières devant ses deux coéquipières grâce à une fiche de +11. Lors de la dernière journée seulement, Ciot, Mignault et Landry ont joué respectivement 71, 74 et 76. Ces trois joueuses ont trouvé une place sur l’équipe d’étoiles.

« Nous avons été très positives durant tout le tournoi, assure Ciot. On pouvait toujours compter l’une sur l’autre. Nous avons réussi de bons pointages à tous les jours. »

Au final, l’équipe féminine complétée par Geneviève Dodier (Biochimie), de Napierville, et la Montréalaise Sarah Tremblay Guilbert (Enseignement primaire et pré-scolaire) a complété le tournoi de Trois-Rivières avec 42 coups d’avance.

Les hommes chauffent les champions à Trois-Rivières
Après que le Rouge et Or se soit pratiquement assuré le titre provincial après avoir gagné les deux premiers tournois de la saison du côté masculin, les Bleus désiraient avoir le meilleur lors du championnat à Trois-Rivières et ils sont passés bien près. Après trois rondes, seulement cinq coups ont séparé les deux formations.

« Cinq coups sur trois rondes comptabilisées à partir du pointage de quatre golfeurs pour chaque équipe, c’est vraiment serré, explique Daniel Langevin. On s’échangeait la politesse d’une journée à l’autre. Même si je suis un peu déçu du résultat, car on voulait gagner ce week-end, je suis très fier de la performance des hommes. »

Jean-Philip Cornellier (Kinésiologie) a connu un excellent tournoi et a terminé avec un pointage cumulatif de -8, cinq coups de moins que son plus proche poursuivant. Il a même remis une excellente carte de 66 lors de la deuxième journée. Cornellier a ainsi mérité le premier rang du classement général et le titre d’athlète masculin par excellence de la saison.

« J’ai vraiment travaillé fort tout l’été et j’ai eu beaucoup de succès sur le circuit amateur. Je suis content que ça se poursuive cet automne, dit le Granbyen de 22 ans. On menait après les deux premières rondes de ce tournoi et on était près de notre objectif. On voulait gagner et dédier cette victoire à notre coéquipier Antoine Loranger (qui a perdu sa lutte contre le cancer l’été dernier). Nous n’avons pas mal fait et nous n’avons pas donné la victoire à Laval. »

En plus de Cornellier, le Montréalais Mathieu Perron (Administration, HEC Montréal) a aussi été choisi sur l’équipe d’étoiles. Il a pris la quatrième place de ce championnat (+4) et du classement général.

Sur le Web

Les Carabins

Source : Mathieu Dauphinais, agent d'information sportive

Pour information :
Benoit Mongeon
Coordonnateur des communications
Carabins de l'Université de Montréal
514-343-6458
Cellulaire : 514-232-4420