Football : Les erreurs coulent les Carabins devant le Rouge et Or

CarabinsL’équipe de football des Carabins de l’Université de Montréal a subi un revers de 30-11 devant le Rouge et Or dimanche après-midi au Stade Telus de l’Université Laval. Deux touchés consécutifs marqués en début de match par les Rouges et une paire de revirements ont coulé les Bleus.

 



Les Lavallois devancent ainsi les Bleus en tête du classement de la conférence du Québec en demeurant invaincus en six matchs tandis que l’UdeM a été battu pour la première fois en 2012.

Le Rouge et Or a marqué tôt dans la partie. Dès sa deuxième série en attaque, Le quart-arrière Tristan Grenon a lancé une passe de touché de 59 verges à Guillaume Rioux. Ensuite, la défensive des Rouges a provoqué une échappée du quart Alexandre Nadeau-Piuze (Droit) et a pris possession du ballon. Les joueurs de Québec en ont profité pour ajouter un autre touché sur une passe voilée de Grenon pour Pascal Lochard qui s’est transformée en un jeu de 34 verges.

« On s’attendait à ce que le Rouge et Or débute le match en force, affirme l’entraîneur-chef des Carabins, Danny Maciocia. Les gros jeux qu’ils ont réussis à ce moment nous ont fait mal. On a aussi eu de la difficulté à établir notre jeu au sol et notre exécution n’était pas à point. Nos erreurs nous ont coûté cher. »

Au deuxième quart, le botteur du Rouge et Or Boris Bédé a ajouté un placement de 42 verges et un simple. La seule réplique des Bleus est venue du pied de Jean-Daniel Chevalier (Psychologie et sociologie). Il a inscrit un simple sur un botté de dégagement. C’était donc 18-1 à la mi-temps en faveur des locaux.

Une deuxième demie plus serrée

La défensive des Carabins a limité l’attaque du Rouge et Or en deuxième demie. Notamment, les secondeurs Jonathan Beaulieu-Richard (Pharmacie) et Byron Archambault (Sécurité intérieure) ont réussi respectivement 8,5 et sept plaqués au cours de la rencontre. Anthony Coady (Éducation physique et santé) a également réalisé sa troisième interception de la saison en fin de match.

Cependant, la défense des Rouges a su ajouter un troisième touché. Sur un plaqué derrière la ligne de mêlée, Nadeau-Piuze a échappé le ballon une seconde fois. Le précieux objet a été saisi par Samuel Hébert et celui-ci a couru 43 verges plus loin pour inscrire le majeur.

Au quatrième quart, dans une cause perdante, les Carabins sont parvenus à inscrire un touché. Après une poussée de 75 verges qui a nécessité 13 jeux, Nadeau-Piuze a repéré Mikhaïl Davidson (Mathématiques et économie) dans la zone payante six verges plus loin. Le quart des Bleus a complété 23 de ses 36 tentatives de passes pour des gains de 218 verges. Son receveur le plus sollicité a été Ali Ndao (Enseignement primaire et pré-scolaire) avec huit attrapés pour 56 verges.

Dans le camp du Rouge et Or, le quart Tristan Grenon a gagné 236 verges en complétant 18 de ses 27 passes. Au sol, le porteur de ballon Pascal Lochard a gagné 74 verges en 13 courses.

Le botteur Charles Bauer (Arts et sciences) a ajouté un placement de 22 verges dans la dernière minute de la partie. Un deuxième placement de Bédé sur 42 verges et un touché de sûreté accordé par les Carabins ont complété le pointage du côté des vainqueurs.

« L’avantage de ces deux parties en deux semaines, c’est que nous pourrons nous reprendre dès la semaine prochaine à la maison, a dit Danny Maciocia. Nous allons regardé ce qui n’a pas fonctionné et apporter les ajustements nécessaires. Notre performance en deuxième demie est de bon augure et nous devrons jouer 60 minutes. »

Les deux équipes rivales s’affronteront de nouveau samedi prochain au CEPSUM à 13h. Si les deux formations s’échangent la victoire, le différentiel des points marqués durant ces deux rendez-vous pourrait faire la différence pour la première position au terme du calendrier régulier.

Sur le Web

Les Carabins

Source : Mathieu Dauphinais, agent d'information sportive

Pour information :
Benoit Mongeon
Coordonnateur des communications
Carabins de l'Université de Montréal
514-343-6458
Cellulaire : 514-232-4420