Football : Les frères Nadeau-Piuze s'illustrent dans une victoire à sens unique de 44-0 sur les Redmen

Les frères Nadeau-PiuzeL’équipe de football des Carabins de l’Université de Montréal a dominé les Redmen de McGill sur tous les plans et a signé un gain de 44-0 samedi après-midi au CEPSUM. Dans la victoire, les Nadeau-Piuze sont devenus les premiers frères de l’histoire de la formation à compléter un jeu pour un touché. Quelques records d’équipe sont également tombés durant la partie.

 


Au final, les Carabins ont dominé leurs adversaires avec des gains totaux de 596 verges en offensive contre seulement 78 pour les visiteurs. Il s’agit du quatrième jeu blanc de l’histoire des Bleus et du deuxième cette saison. Ils avaient vaincu les Stingers 38-0 il y a trois semaines au Stade Concordia.Les Redmen n’ont toujours pas mérité la victoire contre les Bleus depuis la saison inaugurale de ces derniers, en 2002.

Alors que le pointage était de 32-0, le quart-arrière Alexandre Nadeau-Piuze (Droit), 23 ans, a lancé sa troisième passe de touché de la partie à son frère recrue Samuel (Administration, HEC Montréal), 20 ans, sur 10 verges. Il s’agissait d’un premier match officiel ensemble et d’une première passe à vie complétée entre les deux anciens du collège André-Grasset.

« Ça a été une explosion de joie pour nous, a affirmé l’aîné. C’était le jeu tout désigné pour ça et je suis vraiment content que ça ait marché. J’avais déjà réalisé mon rêve de jouer au niveau universitaire et maintenant j’ai réalisé celui de jouer avec mon frère. »

« C’était ma plus belle réception de passe à vie, a ajouté le plus jeune, qui jouait son premier match en carrière dans les rangs universitaires. J’avais hâte d’avoir ma chance et j’espérais recevoir une passe de mon frère dès aujourd’hui. C’est un souvenir mémorable pour nous deux c’est certain. »

Nadeau-Piuze, le quart-arrière de cinquième année, a connu un autre fort match avec des gains de 305 verges en complétant rien de moins que 20 de ses 23 passes, dont trois pour des touchés, en seulement deux quarts et demie de jeu avant de céder sa place. De plus, il a battu son propre record d’équipe en lançant 13 passes de touché en une saison. L’an dernier, il en avait réussi 11. Son frère Samuel a capté quatre autres passes pour des gains de 42 verges.

Les Carabins ont dominé la rencontre

« Je suis content de cette victoire, car il est très important de bien terminer la saison régulière, affirme l’entraîneur-chef des Bleus, Danny Maciocia. Je suis heureux que tout le monde ait pu contribuer dans le match. »

Après avoir ouvert le pointage grâce à un touché de sûreté accordé par les Rouges au terme de leur première possession, les joueurs en bleu et blanc ont traversé le terrain sur leur séquence à l’attaque suivante. Après quelques longs jeux, Rotrand Sené (Arts et sciences) a complété la série avec une course de quatre verges dans la zone des buts pour porter le pointage à 9-0 en faveur des siens. Les Bleus n’ont plus jamais regardé derrière par la suite.

L’offensive des Carabins a explosé au deuxième quart avec trois autres touchés. D’abord Sené a ajouté un deuxième majeur au sol sur une course de trois verges. Le porteur de ballon étoile est ainsi devenu le joueur qui a marqué le plus de touchés dans l’histoire de l’équipe avec un total de 22. Joseph Mroué en avait inscrit 21 entre 2003 et 2006. Sené s’est également illustré dans ce match en gagnant 83 verges au sol en 16 courses et 122 verges au total.

Ensuite, Nadeau-Piuze a lancé ses deux premières passes de touché de la journée. Il a d’abord repéré Jean-Christophe Morin-Phaneuf (Administration, HEC Montréal) sur 20 verges. Ensuite, tout juste avant la mi-temps, Alexandre Fortier-Labonté (Maîtrise en économie appliquée, HEC Montréal) a complété un jeu aérien sur 49 verges pour donner une avance de 30 points aux Bleus avant de retraiter au vestiaire.

En défensive, Jean-Samuel Blanc (Arts et sciences) a réussi deux autres sacs du quart pour porter son total à 11 cette saison. Il s’agit d’une nouvelle marque d’équipe. Jonathan Pierre-Étienne en avait réussi une dizaine l’année dernière. Blanc n’est plus qu’à un sac d’égaler le record de la conférence du Québec, partagé par Leroy Blugh (1988) de Bishop’s et Jim Aru (1996) de Queen’s.

« Je suis heureux de pouvoir contribuer aux succès de l’équipe, dit Blanc. On continue de travailler fort à chaque semaine pour imposer notre jeu. »

Son coéquipier Byron Archambault (Sécurité intérieure) a réussi un total de 6,5 plaqués, dont un sac du quart, le plus haut total du match pour les joueurs de l’UdeM.

En deuxième demie, les Rouges ont accordé deux touchés de sûreté. David Deschamps (Arts et sciences) a aussi ajouté un placement de 25 verges après la quatrième interception de la saison d’Anthony Coady (Éducation physique et santé).

Les Carabins complèteront leur saison régulière samedi prochain au Coulter Field face aux Gaiters de Bishop’s. Ce match sera diffusé à la télévision de Radio-Canada et au radio-canada.ca. Les séries débuteront ensuite avec la présentation du match de demi-finale provinciale au CEPSUM le samedi 3 novembre entre les Bleus et un adversaire à déterminer.

Sur le Web

Les Carabins

Source : Mathieu Dauphinais, agent d'information sportive

Pour information :
Benoit Mongeon
Coordonnateur des communications
Carabins de l'Université de Montréal
514-343-6458
Cellulaire : 514-232-4420