Volleyball féminin : Trois victoires en quatre matchs pour les Bleus

Sophie Bergeron-LeblancL’équipe de volleyball féminin des Carabins de l’Université de Montréal a mérité trois victoires en quatre matchs en ouverture de saison la fin de semaine dernière dans un tournoi interconférence présenté aux Universités Dalhousie et Saint Mary’s, à Halifax.

 



La troupe de l’entraîneur-chef Olivier Trudel a remporté ses trois premières parties. D’abord vendredi, contre les Axewomen d’Acadia, les Bleus ont mérité une victoire de 3-0 (25-18, 25-15, 27-25) malgré un peu de nervosité sur le terrain.

Le lendemain, les représentantes de l’UdeM se mesuraient aux deux équipes finalistes de la dernière saison dans la conférence de l’Atlantique, les Tigers de Dalhousie et les championnes, les Huskies de Saint Mary’s.

D’abord, face aux Tigers, les Carabins avaient perdu la première manche et tiraient de l’arrière 9-19 dans le deuxième set avant que le vent ne tourne. « Nous jouions avec nervosité et tension devant une équipe déterminée, affirme Olivier Trudel. En deuxième manche, nous avons finalement réussi à ébranler Dalhousie. » Les Bleus ont eu le meilleur en quatre manches de 24-26, 25-23, 25-20 et 25-23.

Ensuite, en soirée, les Carabins ont joué leur meilleur match depuis le début de l’année contre les Huskies et ont gagné en trois manches rapides de 25-9, 25-18 et 25-15.

« J’étais très content de cette victoire, souligne Trudel. Nous avons très bien fait en réception et les attaquantes Vicky Savard (BAC 120) et Marie-Sophie Nadeau (Études libres) se sont réveillées durant la journée de samedi. »

Dans ces deux rencontres seulement, Savard a réussi 31 attaques gagnantes, neuf as, trois blocs et 18 récupérations en défensive. De son côté, Nadeau a amassé 28 attaques décisives, quatre as, trois blocs et 11 récupérations en défensive.

Finalement, lors de la dernière journée contre les X-Women St. FX, les Carabins n’ont pas réussi à maintenir la même cadence. Devant une équipe qui avait perdu ses trois premières parties, les Bleus se sont inclinées en cinq manches de 25-13, 12-25, 26-24, 23-25 et 13-15. À la fin de cette partie serrée, les joueuses en bleu royal en blanc ont laissé filer une avance de 11-4 dans la dernière manche.

« Au final, je suis satisfait du résultat de la fin de semaine, surtout suite aux épreuves que nous avons traversées depuis le début du camp d’entraînement, dit Trudel. Et je dois souligner l’excellent travail de la passeure Myriam Hallé (Pharmacie) qui a joué les quatre matchs avec énergie et qui a su rester positive en tout temps et trouver ses attaquantes sur le terrain. »

Les Carabins reprennent l’action ce vendredi au PEPS de l’Université Laval contre le Rouge et Or (4-0). Le match commencera à 18h.

Sur le Web

Les Carabins

Source : Mathieu Dauphinais

Pour information :
Benoit Mongeon
Coordonnateur des communications
Carabins de l'Université de Montréal
514-343-6458
Cellulaire : 514-232-4420