Football : Un troisième affrontement de suite en demi-finale pour les Carabins et le Vert & Or

Les CarabinsPour la troisième fois en autant de saisons, l’équipe de football des Carabins de l’Université de Montréal se mesurera au Vert & Or de Sherbrooke en demi-finale provinciale. Contrairement à l’année passée, l’affrontement aura lieu cette fois-ci sur le terrain du CEPSUM.

 



L’an dernier, les Montréalais étaient allés vaincre le Vert & Or à Sherbrooke par la marque de 33-15. En 2010, au CEPSUM, les Verts avaient eu raison des Bleus 33-26.

Les Carabins sont invaincus à la maison cette année. Ils ont gagné leurs cinq matchs, en plus de la rencontre pré-saison. Pour l’entraîneur-chef Danny Maciocia, il s’agira d’un premier match éliminatoire joué à domicile, lui qui dirige les Bleus depuis deux ans.

« J’ai hâte de voir notre équipe jouer devant nos partisans alors que l’enjeu sera plus relevé cette fois-ci, dit-il. Nous tenons à conserver notre fiche parfaite au CEPSUM en 2012. »

Les deux formations rivales ont croisé le fer deux fois cette année. La troupe de Danny Maciocia a eu le dessus à chaque occasion. D’abord, en ouverture de saison, les Bleus ont gagné 38-14 au Stade de l’Université de Sherbrooke. Quelques semaines plus tard, ils méritaient une autre victoire, de 15-6, au CEPSUM.

Depuis, les deux équipes n’ont subi qu’un seul revers jusqu’à la fin du calendrier. Tout comme les Carabins, le Vert & Or a terminé sa campagne en force avec quatre victoires consécutives.

« Les deux formations arriveront sur le terrain avec un bon momentum, souligne Maciocia. Leur attaque aérienne a connu beaucoup de succès notamment. Leur quart-arrière Jérémi Roch est très solide et il faudra essayer de limiter ses gains. »

Roch, à sa deuxième campagne sur le circuit, a cumulé 2635 verges. Il s’agit d’un sommet au Québec et il arrive au deuxième rang au Canada. De plus, aucun quart-arrière au pays n’a complété autant de passes (204). Roch a également lancé 18 passes de touché contre seulement trois interceptions.

Contre les Carabins, il fera face à la meilleure défense au pays. Les Bleus n’ont accordé que 102 points cette saison. Ils possèdent aussi la meilleure défense contre le jeu aérien dans le Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) avec une moyenne de 185 verges accordées par rencontre.

Plusieurs records d’équipe sont tombés cette saison

Les Carabins viennent de conclure leur meilleure saison depuis la campagne de 2004, année où ils avaient maintenu une fiche parfaite de 8-0 durant le calendrier régulier. Les Bleus ont remporté autant de victoires cette année, en neuf sorties, et le livre des records de l’équipe a passablement changé au passage.

Lors du dernier match, l’ailier défensif Jean-Samuel Blanc (Arts et sciences) a établi une nouvelle marque provinciale et égalé un record canadien en réalisant 12,5 sacs du quart en une saison. Collectivement, les joueurs en bleu royal et blanc ont aussi amélioré un record avec 39 sacs en une campagne. Les représentants de l’UdeM ont aussi réalisé deux blanchissages, un exploit qu’ils n’avaient pas réussi par le passé.

Le secondeur de cinquième année Jonathan Beaulieu-Richard (Pharmacie) a également marqué l’histoire des Bleus en réalisant le plus de plaqués en carrière. Il en totalise 180,5 et prend le 11e rang de l’histoire au Québec.

De son côté, l’attaque des Carabins fait partie des meilleures de l’histoire. L’équipe a atteint un nouveau sommet en inscrivant 299 points. De plus, l’unité offensive des Bleus n’a jamais amassé autant de verges en une saison, que ce soit au total (4008), par la passe (2292) ou au sol (1716). Ils ont aussi inscrit 36 touchés, un autre sommet.

Son pivot Alexandre Nadeau-Piuze (Droit) a réécrit le livre des records des quarts-arrières au complet. De plus, il a complété 68% de ses passes, le 13e meilleur taux de l’histoire du circuit universitaire canadien. Sa cible favorite, Mikhaïl Davidson (Mathématiques et économie), a amassé 622 verges en une saison, du jamais vu au sein de l’équipe. En plus de devenir le porteur de ballon le plus prolifique de l’histoire des Bleus au chapitre des verges au sol (3548), Rotrand Sené (Relations industrielles) a marqué plus de touchés en une saison que tout autre porte-couleurs de l’UdeM avec neuf.

« Ces accomplissements démontrent que nous avons bien fait au cours de la saison régulière, mentionne Maciocia. Toutefois, ils ne veulent plus rien dire à partir de maintenant. Si nous voulons poursuivre notre route, nous devons battre l’équipe en face de nous. »

Le match débutera à 13h ce samedi au CEPSUM. L’habituel tailgate d’avant-match débutera à 10h avec, entre autres, une prestation du band rock Patched. Le gagnant obtiendra son laissez-passer pour la finale québécoise pour l’obtention de la Coupe Dunsmore le samedi 10 novembre contre Laval ou McGill. Les billets pour la demi-finale sont disponibles au CEPSUM, au ticketpro.ca et via le 514-790-1111.

Sur le Web

Les Carabins

Source : Mathieu Dauphinais, agent d'information sportive

Pour information :
Benoit Mongeon
Coordonnateur des communications
Carabins de l'Université de Montréal
514-343-6458
Cellulaire : 514-232-4420