Football : Une remontée du Vert & Or en fin de match coule les Carabins

Mikhaïl DavidsonL’équipe de football des Carabins de l’Université de Montréal n’a pu conserver une avance de 17 points au troisième quart et s’est inclinée 42-24 devant le Vert & Or de Sherbrooke en demi-finale provinciale samedi après-midi au CEPSUM. Les Bleus n’ont pas su profiter des sept revirements commis par leurs adversaires.

 



Une série d’échappées des Verts sur trois séries à l’attaque consécutive avait permis aux Bleus de creuser l’écart au troisième quart. Cependant, les Carabins n’ont pas su en profiter pleinement et n’ont inscrit qu’un touché sur une course de deux verges de Rotrand Sené (Relations industrielles). C’était alors 24-7 pour les Bleus au début du troisième quart.

Le Vert & Or a amorcé sa remontée avec moins d’une minute à faire au troisième quart. Le quart-arrière Jérémi Roch a d’abord lancé une passe de touché de neuf verges pour Sébastien Blanchard. Rapidement, les Verts ont réduit l’écart à 24-21 sur le dernier jeu du troisième quart avec une passe de 42 verges de Roch à Francis Lapointe.

Les 15 dernières minutes de la partie ont été l’affaire des Verts avec trois autres touchés inscrits sans réplique devant un effondrement complet dans le camp des Carabins. Malgré une interception de Fode Yansane (Arts et sciences), les Carabins n’ont pu conserver le ballon à l’attaque. Nadeau-Piuze a lancé une interception à son tour dans les mains de Samuel Bibeault trois jeux plus tard.

« Je ne sais pas ce qui s’est passé, a avoué l’entraîneur-chef Danny Maciocia. Tout allait bien dans les 45 premières minutes et ensuite, c’est comme si on sautait sur le terrain de football pour la première fois. Plus rien ne fonctionnait, même si on revenait aux jeux qui nous avaient réussis en début de match. Dans toute ma carrière d’entraîneur, je ne me rappelle pas avoir vécu une situation pareille. »

Roch a donné l’avance aux siens en courant lui-même sur trois verges sur le majeur au quatrième quart. Il a ensuite lancé des passes de touché de 37 et de 13 verges pour Francis Lapointe et Gabriel Goulet.

Roch a terminé ainsi la partie avec quatre passes de touché et des gains de 244 verges en complétant 18 de ses 27 passes.

Les Carabins avaient l’avantage en première demie

Le Vert & Or avait commencé la rencontre en force en marquant un touché dès leur première séquence à l’attaque sur une course d’une verge d’Alexandre Aubé. Cependant, les Carabins avaient repris le contrôle du match au deuxième quart.

D’abord, une interception d’Olivier Fréchette-Lemire (Design industriel) a mené au premier touché de son équipe. Sur le jeu suivant ce revirement, Rotrand Sené a couru sur 45 verges pour donner une position avantageuse aux Bleus sur le terrain. Quelques jeux plus tard, une faufilade du quart Alexandre Nadeau-Piuze (Droit) a créé l’égalité.

La défensive a ensuite créé un autre revirement. Jean-Samuel Blanc (Arts et sciences) a fait perdre le ballon à Roch en le plaquant derrière la ligne de mêlée. Alexandre Tapp (Sécurité et études policières) a recouvré le précieux objet et le botteur David Deschamps (Arts et sciences) a réussi un placement de 23 verges quelques jeux plus tard pour donner les devants aux siens.

Nadeau-Piuze a ajouté un autre touché sur une faufilade. Ce jeu suivait une passe de 34 verges pour Philip Enchill (Arts et sciences). La marque était de 17-7 à la mi-temps.

Dans le camp des Carabins, Rotrand Sené a gagné 146 verges au sol. Nadeau-Piuze a complété 13 de ses 30 tentatives de passes pour des gains de 147 verges, en plus de 51 verges au sol. Il a également subi deux interceptions. En défense, Byron Archambault (Sécurité intérieure) a réussi un total de dix plaqués, dont huit en solo.

Sur le Web

Les Carabins

Source : Mathieu Dauphinais, agent d'information sportive

Pour information :
Benoit Mongeon
Coordonnateur des communications
Carabins de l'Université de Montréal
514-343-6458
Cellulaire : 514-232-4420