Tennis : L'équipe féminine est finaliste du championnat par équipe de l'OUA

Karine BourdagesLa formation féminine de l’équipe de tennis des Carabins de l’Université de Montréal s’est inclinée au terme d’une rencontre des plus serrées en finale du championnat par équipe de l’Ontario University Athletics (OUA) la fin de semaine dernière à l’Université York. Devant les Mustangs de Western, elles ont perdu 4-3. De leur côté, les hommes ont vu leur parcours se terminer en demi-finale.

 



Face aux Mustangs, une équipe qui avait battu les Bleus 5-2 en saison régulière, les Carabins ont d’abord perdu le point du double sur un match qui a nécessité un bris d’égalité, 8-7 (6). Ensuite, les Bleus ont rebondi avec trois victoires de Céline Bélanger-Wauthier (Mathématiques), Karine Bourdages (Biologie moléculaire) et de Cristina Brezeanu (Médecine dentaire) en simple.

Les Ontariennes ont répliqué avec deux victoires pour créer l’égalité 3-3. Le match d’Élizabeth Godin (Service social) était donc décisif. Elle se mesurait à Victoria Au, une joueuse que Godin avait vaincue en saison régulière. La joueuse originaire de Laval a pris les devants 4-1 dans la première manche, mais son adversaire est revenue dans la rencontre et ce set a nécessité un bris d’égalité, remporté 7-6 (6) par Au. Cette dernière a ensuite gagné la deuxième manche 6-3 pour donner la victoire aux Mustangs.

« Élizabeth a très bien joué, souligne l’entraîneur-chef David Desrochers, mais son adversaire a été très solide en défense et n’a rien raté. Les deux joueuses connaissaient bien l’enjeu de ce match. »

Deux demi-finales contre McGill

Cette finale avait suivi une autre rencontre excitante en demi-finale contre les Martlets de McGill, une autre équipe qui avait battu les porte-couleurs de l’UdeM en saison régulière par la marque de 6-1. Cette fois-ci, les Carabins ont gagné en double et une belle performance de Brezeanu en simple a permis aux Bleus de l’emporter par la marque de 4-3.

Les hommes se sont également mesurés à McGill en demi-finale, mais ils n’ont pas connu autant de succès, s’inclinant 5-2 dans une rencontre chaudement disputé. Dans le premier duel de simple, David Lemieux-Sarrasin (Finance) a livré une bataille de 2h45 à son adversaire Haythem Laribi. En troisième manche, chaque point a été gagné en passant par une égalité. À la fin du match, Lemieux-Sarrasin a sauvé sept balles de match avant de finalement voir son opposant l’emporter par le pointage de 7-5, 0-6 et 7-5. Rémi Trudeau (Génie électrique, Polytechnique) est également passé près de gagner son duel.

« Nous avons eu tellement de chances de gagner dans ce championnat, autant chez les femmes que chez les hommes, dit Desrochers. Au tennis, ça ne se joue souvent pas à grand-chose et nous en avons eu une autre preuve durant ce tournoi. »

En quart-de-finale, les représentants de l’UdeM avaient vaincu l’équipe locale, les Lions de York. Chez les femmes, les Bleus ont prévalu par la marque de 4-3, tandis que les hommes ont gagné 6-1 pour passer à la ronde suivante.

Les Bleus amorçaient ce championnat en tant que champions chez les femmes et chez les hommes.

 

 

 

 

Source : Mathieu Dauphinais, agent d'information sportive

Relations avec les médias:
Benoit Mongeon
Coordonnateur des communications
Carabins de l'Université de Montréal
514-343-6458
Cellulaire : 514-343-6458