Le défi des ressources minières

  • Forum
  • Le 19 novembre 2012

  • Daniel Baril

L'histoire minière est celle de l'humanité, souligne Normand Mousseau dans son quatrième volume consacré à l'exploitation des ressources naturelles: Le défi des ressources minières (Éditions MultiMondes, 2012). De l'âge du bronze à celui de l'informatique, tout le progrès technologique est en effet lié à la maitrise et à l'usage des métaux. Que seraient nos outils électroniques sans cuivre, silicium et terres rares?

 

C'est en travaillant sur les sujets énergétiques plus associés à son domaine, tels le pétrole et les gaz de schiste, que Normand Mousseau, professeur au Département de physique de l'UdeM, a constaté que les mêmes enjeux économiques, sociaux et environnementaux touchaient également l'ensemble des ressources non renouvelables. Puis est venue l'annonce du Plan Nord en 2011, un plan qui, selon le physicien, n'a «aucune vision» et n'est qu'un «assemblage improvisé d'annonces de dépenses et d'investissements qui ne reposent sur aucune analyse sérieuse du secteur».

C'est donc cette analyse que propose le professeur dans cet ouvrage tout de même destiné à un large public. Quels sont les dangers de lier le développement économique au secteur minier? Quel est l'état actuel des ressources minières au Canada et dans le monde? La «malédiction des ressources», qui fait que les collectivités où se trouvent les ressources naturelles sont celles qui profitent le moins de ces richesses, est-elle un mal universel et inéluctable? Quels doivent être le rôle de l'État et celui du privé?

Après avoir passé en revue les aspects géologiques et métallurgiques de l'exploitation minière – du néolithique jusqu'à aujourd'hui – puis les enjeux économiques, l'auteur traite l'épineuse question de la gestion durable de ces ressources pour terminer sur les enjeux nationaux d'une stratégie de développement minier.

Dans une ébauche de modèle de développement abordé en conclusion, Normand Mousseau plaide en faveur d'un contrôle gouvernemental sur le rythme de l'exploitation des ressources, contrôle devant viser à protéger l'environnement, maximiser les retombées économiques pour l'ensemble des propriétaires – c'est-à-dire l'ensemble des citoyens et au premier titre les communautés locales dont les autochtones – et placer l'exploitation minière sur un pied d'égalité avec les autres activités économiques. Les revenus de cette exploitation doivent notamment aller, à son avis, à la création d'un fonds souverain dont seule une partie des revenus devrait être dépensée.

Les propos de l'auteur s'appuient sur des données scientifiques de diverses sources, données qui selon lui risquent bientôt de ne plus être accessibles en ce qui concerne le Canada étant donné la politique de contrôle de l'information pratiquée par le gouvernement Harper. «Ce livre sera impossible à écrire dans quelques années», nous dit l'auteur. Voilà au moins une bonne raison de se le procurer maintenant.

Daniel Baril

Normand Mousseau, Le défi des ressources minières, Montréal, Éditions MultiMondes, 2012, 260 pages.