Des toxicomanes qui souffrent de troubles mentaux

  • Forum
  • Le 26 novembre 2012

  • Dominique Nancy

«Avant, j'avais peur d'aller devant l'monde... Maintenant, on dirait que je participe à la société. Je suis moins fou. C'est mon frère qui travaille dans un CLSC qui m'a incité à suivre une thérapie. Il m'a emmené dans l'coin pis y m'a dit: “P'tit gars, t'as un problème de consommation. On t'aime.” Ma mère aussi a m'aime... Y m'aimaient pas comme j'étais...»

 

Au moment où les problèmes de toxicomanie et de santé mentale font la manchette, des toxicomanes et des alcooliques qui souffrent aussi de troubles psychiatriques prennent la parole dans une récente publication de Louise Nadeau et Michel Landry, tous deux professeurs au Département de psychologie de l'Université de Montréal.

Leur monographie présente des personnes qui sont allées chercher de l'aide pour résoudre leurs problèmes de dépendance à l'alcool et aux drogues dans des centres de réadaptation du Québec. «Dans un chapitre, on décrit notamment ce que les participants sont devenus un an après leur admission en traitement; on utilise deux méthodes: des mesures qui comparent leur situation avec ce qu'ils étaient à leur entrée au centre et des entrevues où ils décrivent dans leurs mots où ils en sont un an plus tard. C'est là en grande partie l'originalité de notre travail», indique Mme Nadeau au cours d'un entretien téléphonique avec Forum.

Publié aux Presses de l'Université Laval et intitulé Les troubles concomitants de toxicomanie et de santé mentale, l'ouvrage a été écrit en réponse à une préoccupation maintes fois exprimée, à savoir comment intervenir auprès des usagers qui consomment à l'excès des drogues et de l'alcool et qui vivent en même temps des problèmes de santé mentale.

Résultats de recherche au Québec

Dans cette monographie, le lecteur trouvera une série de travaux de recherche axés sur cette double problématique et réalisés au Québec sur une période de 15 ans. Le premier chapitre s'intéresse à l'intégration des systèmes et services en matière de santé mentale et de dépendances tandis que le deuxième fait le point sur la comorbidité entre les troubles liés à l'alcool et aux drogues et les autres troubles mentaux. Le troisième chapitre rapporte l'étude sur le cheminement de patients et porte sur le processus de changement, comparant l'expérience subjective des participants avec les données quantitatives relatives au suivi de 12 mois. Enfin, le dernier chapitre décrit l'évolution des troubles de la personnalité chez des individus traités pour leur dépendance.

Selon les professeurs Nadeau et Landry, leur ouvrage répond à plusieurs questions susceptibles d'intéresser les cliniciens et les gestionnaires: «Ils pourront se renseigner sur les moyens d'intervenir et de traiter la dépendance et les troubles mentaux de manière intégrée, fait valoir Mme Nadeau. Ils pourront également prendre connaissance des résultats de recherches les plus récentes sur la question et mieux comprendre la perspective canadienne sur les différents modèles susceptibles de favoriser l'intégration des services à offrir dans ce domaine.»

Dominique Nancy

 

Louise Nadeau et Michel Landry, Les troubles concomitants de toxicomanie et de santé mentale: résultats de recherche au Québec et réflexions cliniques, collection Toxicomanies, Québec, Presses de l'Université Laval, 2012, 192 pages, 30 $.