Le Québec regroupe ses forces en calcul scientifique

  • Forum
  • Le 3 décembre 2012

Un nouveau consortium de recherche en calcul de haute performance (CHP) vient de voir le jour au Québec. La nouvelle unité, Calcul Québec, loge à l'Université de Montréal et regroupe le Réseau québécois de calcul de haute performance et le Consortium Laval, UQAM, McGill et Est-du-Québec. Cette structure unique a pour mission d'offrir des ressources en calcul de classe mondiale à l'ensemble des chercheurs du Québec.

 

L'entente de partenariat permettra d'assurer une utilisation optimale des ressources disponibles, de faciliter l'accès aux installations et de soutenir l'ensemble des utilisateurs en misant sur les forces des équipes techniques en place. Calcul Québec agit également à titre de division régionale de Calcul Canada, qui chapeaute le CHP à l'échelle nationale.

Le calcul de haute performance joue aujourd'hui un rôle croissant dans les secteurs industriel, pharmaceutique, médical, financier, du transport, du divertissement et de la haute technologie. Le nombre de groupes de recherche faisant appel aux ressources de CHP au Québec a décuplé en 10 ans, passant de 25 à 240, et continue de grossir.

«La plateforme de calcul du Québec se situe parmi les meilleures infrastructures universitaires de la planète. Calcul Québec possède des serveurs d'architectures variées avec près de 80 000 cœurs de calcul et compte une équipe technique de haut niveau pour répondre aux besoins des utilisateurs», affirme Normand Mousseau, directeur scientifique de Calcul Québec et professeur au Département de physique de l'UdeM.

Les supercalculateurs nécessitant des techniques de programmation sophistiquées, les chercheurs universitaires ou des entreprises pourront bénéficier de l'expertise des équipes techniques pour les épauler dans leurs projets et tirer le meilleur parti possible des équipements.

 

Sur le Web

À lire aussi