Bach chez Valère: un «flashmob» de Noël à l'UdeM

  • Forum
  • Le 20 décembre 2012

  • Mathieu-Robert Sauvé

Le 10 décembre en plein midi, les membres du Chœur de l'UdeM ont interprété une oeuvre chorale de Johann Christoph Friedrich Bach au beau milieu de la cafétéria Chez Valère, dans le pavillon du 3200, rue Jean-Brillant. Les choristes étaient disséminés dans la salle à manger et chantaient sous la direction de leur chef, Raymond Perrin, déguisé en père Noël. Le tout a été filmé et diffusé sur le web sous la forme d'un «flashmob», soit un événement surprise dans un lieu public.

 

Prestation surprise à l'UdeM - Durée: 3 min 23 s

Le 10 décembre en plein midi, les membres du Chœur de l'UdeM ont interprété une oeuvre chorale de Johann Christoph Friedrich Bach au beau milieu de la cafétéria Chez Valère, dans le pavillon du 3200, rue Jean-Brillant. Les choristes étaient disséminés dans la salle à manger et chantaient sous la direction de leur chef, Raymond Perrin, déguisé en père Noël. Le tout a été filmé et diffusé sur le web sous la forme d'un «flashmob», soit un événement surprise dans un lieu public.

«Nous voulions organiser une activité collective qui propagerait sur le web une ambiance festive de l'Université de Montréal», explique Mélanie Marron, coordonnatrice d'UdeMTélé au Bureau des communications et des relations publiques (BCRP). L'approche de Noël constituait selon elle un bon moment pour organiser une activité bénévole répondant du même coup aux demandes d'internautes qui cherchent à illustrer la vie étudiante dans leur université.

Mission accomplie s'il faut en croire les messages de félicitations qui convergent au BCRP, qui a lancé la mobilisation au début du mois de décembre. Après avoir obtenu la collaboration de son collègue vidéaste Bruno Girard, réalisateur de Forum en clips, et des musiciens de la Faculté de musique, Mme Marron a sollicité la participation du Service d'action humanitaire et communautaire et du Service des activités culturelles. «Tout le monde a participé avec enthousiasme et dans un temps record à ce projet, une rare occasion pour les employés et étudiants de travailler ensemble», révèle-t-elle.

D'ailleurs, l'aide est venue de partout : les responsables du Laboratoire de cyberjustice ont généreusement prêté leur local pour la répétition et les techniciens du Laboratoire multimédia ont fourni conseils, aide et matériel. Au total, une soixantaine de personnes ont donné de leur temps pour la réalisation du projet.

Album photo des coulisses du «flashmob» de NoëlL'oeuvre choisie, le motet Wachet auf, ruft uns die Stimme d'un des fils de Jean-Sébastien Bach, Johann Christoph Friedrich (1732-1795) avait été donnée en concert quelques jours plus tôt, dans le cadre d'une prestation à la salle Claude-Champagne. Maestro Perrin en a composé une version courte que le choeur a appris par coeur... «C'est presque une première montréalaise car j'ai ramené cette partition d'Europe, où elle est très peu jouée.»

Les organisateurs ont choisi de s'associer à une cause et la campagne des paniers de Noël, qui battait son plein, s'est imposée. Des membres de différentes équipes sportives des Carabins et des bénévoles du Service d'action humanitaire et communautaire ont passé le chapeau et amassé 334$ en quelques minutes, soit près du quart des dons totaux en argent pour la saison.

La réalisation de ce «flashmob» a nécessité plusieurs heures de montage par Bruno Girard. «Nous avions des images provenant de six caméras et quatre téléphones cellulaires, mentionne-t-il. Mais le plus grand défi venait de la sonorisation. La qualité de l'enregistrement était capitale pour conserver l'esprit du moment et rendre hommage aux choristes.»

Le BCRP tient à remercier tous ceux qui ont participé à cet événement unique, qu'on peut visionner gratuitement sur le Web.

Mathieu-Robert Sauvé

 

À voir aussi