Hockey féminin : La table est mise pour les séries éliminatoires

Kim DeschênesL’équipe de hockey féminin des Carabins de l’Université de Montréal est passée près de créer l’égalité en fin de match vendredi au CEPSUM contre les Martlets de McGill. Au final, les visiteuses ont eu le meilleur 5-4 dans le dernier match de la saison des Bleus.

 



Alors que les Martlets avaient les devants 5-2 avec moins de cinq minutes à jouer, les Carabins sont venues mêler les cartes. D’abord, en désavantage numérique, Marion Allemoz (Arts et sciences) a décoché un puissant tir du poignet de l’enclave pour déjouer Taylor Salisbury par-dessus son épaule. Moins d’une minute plus tard, Casandra Dupuis (Sécurité et études policières) a réussi un bel effort individuel pour revenir devant le but, saisir un retour de lancer et marquer d’un angle fermé. Toutefois, les Rouges ont maintenu leur avance jusqu’au sifflet final.

Ces deux équipes terminent ainsi aux deux premiers rangs du classement québécois. Elles pourraient s’affronter à nouveau en finale provinciale pour une quatrième saison de suite.

Beaucoup de temps passé au cachot

Les deux formations ont vu leurs unités spéciales avoir beaucoup de temps de glace durant cette rencontre avec des pénalités décernées de part et d’autre. Cependant, sur les 15 avantages numériques, aucun but n’a été marqué. Les Carabins ont obtenu quelques bonnes occasions d’ouvrir le pointage dès le départ avec l’avantage d’une joueuse.  Notamment une venant de Marion Allemoz, postée dans l’enclave, mais elle a vu sa rondelle être stoppé par Salisbury.

Ce sont plutôt les Martlets qui ont profité d’un avantage numérique des Bleus pour décoincer le pointage dans le premier engagement. Sur une montée à deux contre un, Leslie Oles a remis à Katia Clément-Heydra. Seule devant Sarah Mailloux (BAC 120), elle l’a déjouée entre les jambières.

Après que les Carabins aient menacé en zone adverse, les visiteuses ont marqué deux fois en l’espace de seulement neuf secondes en deuxième période. D’abord, Gabrielle Davidson a déjoué Mailloux en échappée. Ensuite, Kim Ton-That a compté d’un angle fermé. L’entraîneure-chef Isabelle Leclaire a alors apporté du changement devant le filet, alors qu’Élodie Rousseau-Sirois (Architecture de paysage) est venue en relève à Mailloux.

La réplique des Carabins s’est fait sentir rapidement et elle a été cinglante. D’abord, Maude Gélinas (Mathématiques) a profité d’un cafouillage de la défense de McGill pour prendre la rondelle et servir une passe précise pour Kim Deschênes (Arts et sciences). Cette dernière a marqué dans le haut du filet.

Pas plus de 43 secondes plus tard, Allemoz a interrompu l’annonce du but de sa coéquipière en comptant elle-même d’un tir foudroyant. Ce n’était plus que 3-2 en faveur de McGill au deuxième entracte.

Les Rouges ont repris une priorité de deux buts dans la première minute de la période suivante. Elizabeth Hillier a marqué d’un tir de la ligne bleue qui a échappé à la vue de Rousseau-Sirois. À 13:14, Clément-Heydra a ajouté un autre but avec un tir dans la lucarne.

Les Carabins terminent leur saison régulière avec une fiche de 15 victoires contre cinq revers, la meilleure de leur histoire. Josianne Legault (Adaptation scolaire) est la nouvelle meilleure marqueuse de l’équipe avec une récolte de 12 buts et 16 passes pour un total de 28 points. Elle succède à Deschênes, qui est la meilleure buteuse avec 17 réussites, un record d’équipe.

Les séries éliminatoires débuteront la semaine prochaine. Le premier match de la série demi-finale provinciale des Carabins aura lieu mercredi soir à 19h au CEPSUM. Il s’agit d’une série au meilleur de trois parties.

 

 

 

Source : Mathieu Dauphinais, agent d'information sportive

Relations avec les médias:
Benoit Mongeon
Coordonnateur des communications
Carabins de l'Université de Montréal
514-343-6458
Cellulaire : 514-232-4420