Hockey féminin : Les Carabins prennent l'avance sur Ottawa avec un gain de 3-2

Les CarabinsL’équipe de hockey féminin des Carabins de l’Université de Montréal a gagné le premier match de la série demi-finale provinciale par la marque de 3-2 sur les Gee-Gees d’Ottawa mercredi soir au CEPSUM. Quatre des buts ont été inscrits en avantage numérique.

 



« C’est un bon départ pour nous. On sentait bien que c’était une partie des séries, dit l’entraîneure-chef Isabelle Leclaire. Nous avons réussi à limiter les lancers au but de l’adversaire au cours des deux premières périodes. Nous avons bien contrôlé la rondelle. Je suis contente de l’exécution de notre avantage numérique. C’était meilleur que lors de nos derniers matchs et nous avons réussi à marquer deux fois. »

La rencontre avait débuté en faveur des visiteuses. Les Gee-Gees ont rapidement ouvert la marque en profitant d’un avantage numérique. Il y avait à peine deux minutes écoulées au cadran quand Carling Chown a saisi une rondelle dans l’enclave pour battre Élodie Rousseau-Sirois (Architecture de paysage) entre les jambières.

Les Carabins ont fait oublier ce début de match en prenant peu à peu le contrôle dans le premier engagement. Elles ont été de plus en plus menaçantes, obtenant quelques bonnes occasions de marquer. Kim Deschênes (Arts et sciences) et Ariane Barker (Communication) ont même touché le poteau avant que l’égalité ne soit créée.

Sur un avantage numérique en fin de période, la rondelle s’est retrouvée devant le filet d’Ottawa. Après des passes de Deschênes et de Maude Gélinas (Mathématiques), Josianne Legault (Adaptation scolaire), bien postée à l’embouchure  du filet, a fait glisser le disque derrière la gardienne Cassie Seguin. Cette dernière a dû stopper 18 rondelles en première période et 17 dans la seconde. Elle a terminé sa soirée de travail avec 44 arrêts.

Dans la seconde période, Katherine Richard (BAC 120) a effectué une belle montée sur la gauche avant de couper vers le filet et de battre Seguin entre les jambières et donner l’avance aux Bleus.

Une minute plus tard, Barker est entrée dans la zone adverse à pleine vitesse, a déjoué une défenseure et la gardienne. Cependant, l’arbitre a jugé que la rondelle n’avait pas complètement traversé la ligne des buts et le but a été refusé. Suite à cette décision, les Carabins ont continué d’attaquer le filet avec une ardeur renouvelée.

À 14:14, les représentantes de l’UdeM ont profité d’un autre avantage numérique. Deschênes a foncé au filet et a touché son troisième poteau de la soirée, mais Gélinas a pris le retour et a poussé la rondelle dans le fond du but. C’était 3-1 Carabins au deuxième entracte.

Devant la cage des Carabins, Rousseau-Sirois a été solide, devant réaliser plusieurs bons arrêts à des moments où la partie aurait pu basculer. « C’est une série qui sera serrée, dit la gardienne. Il y a une défensive compacte devant moi. Les filles jouent bien et je dois faire mon travail aussi pour garder l’équipe dans le match. » Rousseau-Sirois a réalisé 26 arrêts.

Les Gee-Gees ont réduit l’écart avec un peu plus de trois minutes à jouer en troisième période sur un lancer de la ligne bleue. Les Carabins ont toutefois réussi à protéger leur avance jusqu’à la fin.

Le deuxième match de la série sera joué samedi soir à 18h à l’Université d’Ottawa. Les Carabins tenteront de mettre fin à la série avec une victoire et ainsi accéder à la finale provinciale.

 

 

Source : Mathieu Dauphinais, agent d'information sportive

Relations avec les médias:
Benoit Mongeon
Coordonnateur des communications
Carabins de l'Université de Montréal
514-343-6458
Cellulaire : 514-232-4420