Volleyball masculin : les Carabins égalisent la série en mettant un terme à la séquence de 100 victoires du Rouge et Or

Guillaume TurcotteL’équipe de volleyball masculin des Carabins de l’Université de Montréal a créé une onde de choc vendredi soir au CEPSUM en égalisant la finale du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) grâce à une victoire de 3-0 (25-18, 25-19, 25-22) sur le Rouge et Or de l’Université Laval devant un gymnase rempli de partisans survoltés.

 

Ce gain des joueurs de l’UdeM met un terme à une séquence de 100 victoires consécutives du Rouge et Or face à ses rivaux de la conférence du Québec. Cette série victorieuse, qui incluait des matchs de saison régulière et de séries éliminatoires, avait débuté il y a plus de cinq ans.

Dans cette finale, les deux formations se retrouvent maintenant nez à nez avec chacune une victoire. La dernière rencontre de cette série 2 de 3 aura lieu à Québec ce dimanche 24 février à 13h.

« Nous nous sommes relevés de brillante façon après une performance plutôt ordinaire la semaine dernière, a souligné l’entraîneur-chef des Bleus, Georges Laplante. Notre jeune équipe a beaucoup appris au cours de ce match. Nous avions parlé toute la semaine de sortir en force et tenter de surprendre nos adversaires. Nous avons bien contrôlé nos émotions et offert une excellente prestation. »

Un troisième set survolté

Alors que les Carabins venaient de remporter les deux premières manches, les partisans des Bleus ont senti que la victoire était palpable. Dans ce set, les joueurs ne pouvaient absolument plus s’entendre sur le terrain. Les deux équipes gagnaient des échanges importants, mais aucune ne tirait de l’arrière par plus de deux points.

C’était l’égalité 12-12 lorsque les Bleus ont marqué un point sur un autre excellent bloc. Le point suivant a été inscrit sur l’un des échanges les plus spectaculaires de la saison entière. Après une récupération en défensive difficile, le ballon a flotté vers l’arrière du terrain dans le camp des Carabins. Le libéro Guillaume Turcotte (Relations industrielles) a plongé pour garder l’échange en vie. Le contact suivant a été suffisant pour renvoyer le ballon dans le camp du Rouge et Or et il est tombé directement sur la ligne de côté. Tous les espoirs étaient alors permis. Au temps mort technique, la marque était de 16-13.

Au retour, les Carabins ont pris une avance de cinq points sur un bloc d’Édouard Bourque-Trudeau (Administration, HEC Montréal), à 18-13. Le Rouge et Or ne s’est pas avoué vaincu pour autant. Il a remonté la pente à 21-18 et a forcé Georges Laplante à appeler un temps mort pour calmer ses troupes. Les Carabins sont revenus sur le terrain pour remporter le point suivant, mais à nouveau le match s’est resserré à 23-22.

Dans une ambiance assourdissante, les Bleus ont réussi à marquer le point suivant et à reprendre le service. Charlie Loignon (Éducation physique et santé) a mis le ballon en jeu et l’échange qui a suivi a maintenu toute la foule en haleine. Finalement, il s’est conclu sur un solide bloc des Bleus.

Dès le sifflet final de l’arbitre, les partisans ont envahi le terrain pour joindre leur joie à celle des joueurs de l’équipe masculine. Dans la foule, des membres de quelques autres formations des Carabins ont soutenu les leurs toute la partie et ils méritaient de célébrer avec la troupe de Georges Laplante.

« C’était complètement fou, a dit le vétéran capitaine Guillaume Turcotte, exalté après son avoir conclu son dernier match au CEPSUM sur cette victoire. Ça fait du bien. On voulait leur montrer que nous avions du potentiel. On aurait voulu les priver de leur 100e victoire la semaine dernière, mais au moins, ça va s’arrêter là.»

Les Carabins avaient joué deux autres excellentes manches dès le début du match. Ils ont pris l’avance dans la première manche sans jamais regarder derrière. Le set suivant a aussi été très serré jusqu’à ce que les Bleus prennent l’avantage en fin de manche.

Dans la victoire, les attaquants Charlie Loignon et Félix Liboiron Samson (Arts et sciences) ont tous les deux réussi 12 attaques décisives et un bloc.

Les deux équipes sont déjà qualifiées pour le championnat de Sport interuniversitaire canadien (SIC) qui se déroulera le week-end prochain à l’Université Laval.

 

 

     

     

Source : Mathieu Dauphinais, agent d'information sportive

Relations avec les médias :
Benoit Mongeon
Coordonnateur des communications
Carabins de l'Université de Montréal
514-343-6458
Cellulaire : 514-232-4420