Hockey féminin : Les Carabins infligent une première défaite aux Martlets en finale depuis 2006 et forcent la tenue d'un match décisif

Élodie Rousseau-SiroisEn comblant un déficit de 2-0, les Carabins de l’Université de Montréal ont égalé les chances dans la série finale deux de trois de hockey féminin universitaire du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) avec une victoire de 3-2 sur les Martlets de McGill vendredi soir devant une foule nombreuse et bruyante réunie au CEPSUM.

 



Les Bleus ont du même coup vaincu leurs rivales pour la première fois de leur jeune histoire de quatre saisons à domicile et en séries éliminatoires. Le premier gain de l’histoire des joueuses en bleu royal et blanc face aux Martlets avaient eu lieu en saison régulière l’an dernier.

Les Martlets avaient pris les devants 1-0 dans la série en l’emportant 6 à 1 mercredi soir à McGill.

Les Bleus tiraient de l’arrière 2-0 après seulement 3 :26 minutes de jeu. « Après le revers de mercredi et le début de ce match, les filles ont décidé que ça n’allait pas se passer de cette façon sur notre patinoire, a affirmé l’entraîneure-chef Isabelle Leclaire. La foule était derrière nous et elle nous a aidé à faire le travail. »

Avec 1:12 à jouer au premier engagement, les Carabins ont obtenu un avantage numérique. Seulement quelques secondes après la mise au jeu, Sophie Brault (Administration, HEC Montréal) a tiré un boulet de la ligne bleue. Josianne Legault (Adaptation scolaire) a profité d’un long retour accordé par la gardienne Taylor Salisbury et a réduit l’écart à un but. Le ton était donné pour le deuxième engagement.

À 2:05 de la deuxième période, Elizabeth Mantha (Droit) a décoché un tir précis près de la glace qui a trouvé son chemin jusque dans le fond du filet. Une dizaine de minutes plus tard, les représentantes de l’UdeM se défendaient avec une joueuse en moins, mais elles ont trouvé le moyen de prendre les devants. Casandra Dupuis (Sécurité et études policières) a réussi à sortir la rondelle le long de la bande. Elle s’est ensuite lancée, sans bâton entre les mains, dans une montée à deux contre un avec Marion Allemoz (Arts et sciences). Cette dernière a décoché un lancer foudroyant du poignet qui est entré dans le haut du filet.

« La consigne, c’était de tirer au but. J’avais une opportunité et je l’ai prise, a dit Allemoz, capitaine de l’équipe nationale de France, qui comptait ainsi son deuxième but de la finale. C’était un soulagement de pouvoir revenir dans le match et de prendre les devants. Nous avons appliqué le plan de match en y mettant notre cœur. On va repartir de là au prochain match. Ce ne sera pas facile, mais nous savons que nous pouvons les battre. »

Les Carabins ont bien défendu leur territoire en troisième période pour protéger leur avance. Au final, McGill a mené 26 à 24 au chapitre des tirs au but, dont dix ont été effectués dans le dernier engagement. Après les deux buts accordés en début de match, Élodie Rousseau-Sirois (Architecture de paysage) a été solide devant la cage des Carabins.

« C’est maintenant une série d’un seul match, a ajouté Leclaire. Nous sommes à l’aise dans notre rôle de négligées. Nous allons nous présenter à ce troisième match et donner le meilleur de nous-mêmes. »

Les Martlets ont frappé tôt

Cette rencontre avait débuté de la même façon que lors du premier match de la série. Les Martlets ont marqué deux buts dans les quatre premières minutes de la partie. D’abord, à 1:07, Gabrielle Davidson a déjoué Rousseau-Sirois  dans le haut du filet. Un peu plus de deux minutes plus tard, Chelsey Saunders a doublé l’avance des Rouges sur une montée à trois contre un.

Les Martlets, qui ont remporté les sept derniers championnats provinciaux, n’avaient pas perdu un match en série finale depuis le début de leur séquence en 2006. Les gagnantes de cette finale seront donc connues dimanche. La rencontre débutera à 15h à l’Aréna McConnell de McGill. L’enjeu n’est pas seulement le titre provincial, mais aussi une place au championnat canadien présenté à Toronto du 7 au 10 mars.

 

 

Source : Mathieu Dauphinais, agent d'information sportive

Relations avec les médias:
Benoit Mongeon
Coordonnateur des communications
Carabins de l'Université de Montréal
514-232-4420