Hockey féminin : Les Carabins de nouveau en finale nationale

Sophie BraultPour une deuxième saison d’affilée, et après seulement quatre ans d’existence, l’équipe de hockey féminin des Carabins de l’Université de Montréal aura l’opportunité de remporter le premier championnat de Sport interuniversitaire canadien (SIC) de son histoire. Comme l’an dernier, les Bleus ont rendez-vous en finale nationale face aux championnes en titre, les Dinos de Calgary. Ce match aura lieu demain, dimanche, à 19h à l’Université de Toronto.

 



Après avoir vaincu in extremis l’équipe hôtesse du Varsity Blues jeudi soir, 1-0 en prolongation, les joueuses en bleu-blanc-noir ont infligé un revers de 5-3 aux Thunderbirds de l’Université de la Colombie-Britannique samedi soir.

L’UdeM termine ainsi le tournoi à la ronde en tête du groupe A. Calgary, qui compte dans ses rangs la légendaire Hayley Wickenheiser, a battu St-Fx 4-0 jeudi et Queen’s 5-4, en prolongation, samedi en début de soirée, pour s’emparer du premier rang du groupe B.

« C’est une sensation très agréable de vivre de tels moments malgré la jeunesse de notre équipe, a dit la capitaine des Carabins, Kim Deschênes au terme de la rencontre, elle qui fait partie de l’alignement depuis la première saison en 2009-2010. On a apporté des ajustements après la première période et on a été efficace en contrôle de la rondelle. C’est une grosse victoire mais on doit déjà penser au match de demain. »

« On savait que la route serait longue et difficile pour atteindre de nouveau la finale nationale, mais nous sommes de retour là où nous le voulions, a quant à elle affirmé l’entraîneure-chef de l’UdeM, Isabelle Leclaire. Nous sommes venus jouer un match préparatoire ici contre Toronto au mois de septembre et c’était pour avoir un tel moment en tête. Les filles ont bataillé tout au long de la rencontre ce soir et, malgré plusieurs occasions ratées, elles ont poursuivi le travail. »

Quatre des six matchs du tournoi à la ronde ont nécessité du temps supplémentaire, faisant de la compétition l’une des plus relevées et serrées depuis plusieurs années.

« Le niveau de jeu est excellent ici cette semaine et il y a eu plusieurs surprises. D’Est en Ouest, on est en mesure de constater que le hockey féminin est en grande santé », a mentionné Danièle Sauvageau, directrice générale du programme de hockey féminin des Carabins et médaillée d’or olympique avec Équipe Canada en tant qu’entraîneure-chef en 2002.

UBC a ouvert la marque par l’entremise de Tatiana Rafter, de Winnipeg, à mi-chemin en première période. Rafter a tiré sur réception suite à une passe provenant de derrière le but d’Élodie Rousseau-Sirois, de Pohénégamook, Qué..

Les Carabins ont élevé leur jeu d’un cran au deuxième tiers. Sophie Brault a parti le bal pour les Montréalaises. En double avantage numérique, la défenseure native de St-Jean-sur-Richelieu, a décoché un puissant lancer frappé qui a déjoué la gardienne Samantha Langford, de Pense, Sask.

Après quelques occasions ratées, dont deux tir sur le poteau, les Carabins ont pris les devants à 13:18 lors d’une descente à deux contre un. Katia Murray, de Montréal, a alimenté Demmie Charlebois, de Longueuil, qui a touché la cible dans le bas du filet du côté gauche. UBC a nivelé la marque cinq minutes plus tard lorsque Kaitlin Imai, de Coquitlam, C.-B., a débordé une défenseure des Bleus avant de voir son tir voler par-dessus l’épaule de Rousseau-Sirois.

Les Montréalaises ont continué de mettre de la pression sur leurs rivales au troisième engagement et la stratégie a porté ses fruits alors que les Bleus ont inscrit trois buts sans réplique. Marion Allemoz, de Chambéry en France, sur un superbe tir sur réception, Laurence Beaulieu, de Québec, grâce à un tir de la pointe entre les jambières, et Kim Deschênes, de Saint-Quentin, N.-B., sur une passé parfaite d’Ariane Barker, de Napierville, Qué., à deux contre un, ont combiné leurs efforts pour faire 5-2.

Ensuite, alors qu’il restait un peu moins de quatre minutes à faire au cadran, Imai a inscrit son deuxième but de la soirée lors d’un jeu de puissance alors que la gardienne de UBC avait retraitée au banc.

 

 

Source : Mathieu Dauphinais, agent d'information sportive

Relations avec les médias:
Benoit Mongeon
Coordonnateur des communications
Carabins de l'Université de Montréal
514-343-6458
Cellulaire : 514-232-4420