L'Université salue le leadeurship de cinq femmes

De gauche à droite, Mmes Glémaud, Touchette, Nadeau, Messier et Xin-ya QianÀ l'occasion de la Journée internationale de la femme, célébrée exceptionnellement à l'Université de Montréal les 12 et 13 mars, le Comité permanent sur le statut de la femme a rendu hommage à cinq femmes de la communauté universitaire qui se sont distinguées par leur leadeurship.

 

La cérémonie a eu lieu en présence des membres du Comité permanent et du Comité exécutif et de quelques invités dont Louise Roy, chancelière de l'UdeM, qui a remis à chacune des femmes honorées une broche.

 

Michèle Glémaud est directrice depuis 2009 du Service de l'admission et du recrutement. Elle a mis en place un processus de formation efficace et de gestion du changement. Par ses qualités humaines et son leadeurship, elle a su convaincre et mobiliser ses troupes.

Guylaine Messier est chargée de cours au baccalauréat en kinésiologie et au baccalauréat en enseignement de l'éducation physique et santé, offert conjointement par le Département de kinésiologie et la Faculté des sciences de l'éducation. Mme Messier fait preuve de beaucoup de créativité du point de vue pédagogique, elle explore de nouvelles façons de faire et utilise des outils variés. Elle a été, par exemple, l'une des premières à intégrer dans ses cours la plateforme de cours en ligne.

Louise Nadeau est professeure au Département de psychologie de la Faculté des arts et des sciences, chercheuse à HERMES: Habitudes de vie et recherches multidisciplinaires: virtualité et jeu, et chercheuse collaboratrice au groupe Recherche et intervention sur les substances psychoactives. Elle a acquis une solide réputation en matière de traitement des dépendances et des troubles mentaux souvent associés à l'usage de substances psychoactives, et a travaillé à améliorer la vie des gens aux prises avec des problèmes de santé mentale et de dépendance à l'alcool et aux drogues.

Cynthia Xin-ya Qian fait une résidence en chirurgie ophtalmologique et une maitrise en médecine expérimentale. Elle est déjà réputée pour ses travaux sur la cécité réversible et son engagement auprès des populations les plus défavorisées. Née en Chine, arrivée au Québec à 10 ans après avoir vécu quatre ans en France, Cynthia Xin-ya Qian a su faire sa place dans sa nouvelle communauté. Elle est devenue tutrice en francisation auprès des nouveaux arrivants. Elle a pris part à des missions en Chine, au Pérou et en Zambie; elle s'est servi de ses compétences linguistiques – elle parle français, anglais, mandarin, italien et espagnol (et elle est violoniste!) – et de ses connaissances médicales pour communiquer et enseigner aux médecins locaux des principes théoriques et chirurgicaux.

Julie Touchette est technicienne en documentation à la Bibliothèque des lettres et sciences humaines; elle travaillait auparavant au Service de catalogage. Sa générosité, sa sensibilité, son leadeurship sont contagieux. Dès 2008, elle a amassé de l'argent pour les paniers de Noël de l'UdeM. Elle a mis fin à l'utilisation du papier brun et proposé l'utilisation de lavettes et chiffons. Elle fait du bénévolat à la Maison des enfants, un lieu d'écoute et de prévention pour les enfants en difficulté âgés de 5 à 12 ans.