Un hommage aux bénévoles de l'UdeM

  • Forum
  • Le 25 mars 2013

  • Dominique Nancy

Outre le traditionnel souper et les kiosques des divers organismes d’entraide, une remise de prix, de bourses et de certificats d’engagement clôturera cette grande fête annuelle des bénévoles le 28 mars.L'Action humanitaire et communautaire (AHC) des Services aux étudiants tient ses 4es Journées de l'action bénévole. L'activité, qui comprend une foire aux kiosques et une remise de prix et de certificats d'engagement, se déroulera du 26 au 28 mars.

 

«Les Journées de l'action bénévole visent à transmettre des valeurs d'entraide et de solidarité, mais aussi à permettre aux étudiants d'acquérir des compétences, affirme le responsable de l'AHC, Jean-Philippe Fortin. Durant la foire aux kiosques, qui aura lieu les 26 et 27 mars au deuxième étage du pavillon du 3200–Jean-Brillant, la communauté universitaire pourra rencontrer des organismes externes qui offrent des occasions de bénévolat variées. Par exemple, nous aurons le Centre d'action bénévole de Montréal, le groupe Art souterrain et la Société canadienne du cancer.»

Une vingtaine de bénévoles, encadrés par le conseiller aux étudiants Jean-François Dufresne, travaillent depuis plusieurs mois déjà à la planification et à la coordination de ces journées. Et plus de 170 personnes participeront, le 28 mars à l'agora du pavillon Jean-Coutu, au souper animé auquel sont conviés annuellement l'ensemble des bénévoles ainsi que les lauréats des bourses d'engagement SAE, remises par le service des bourses d'études de l'UdeM.

Sur le campus montréalais, quelque 40 groupes de bénévoles sont à l'oeuvre. Selon M. Fortin, plusieurs bénévoles qui assurent la bonne marche des activités de l'AHC reviennent chaque année offrir leurs services. «Au-delà de l'altruisme et de la coopération, faire du bénévolat est une façon de se bâtir un réseau et d'avoir une vie sociale enrichissante au sein de la communauté universitaire», estime-t-il.

Plus de 600 bénévoles à l'UdeM

Au dire de Jean-Philippe Fortin, on prend gout à l'action bénévole. Il sait de quoi il parle: cela fait 15 ans qu'il est engagé dans la communauté universitaire. «J'ai commencé en 1998, alors que j'étais étudiant au baccalauréat en anthropologie, au moment de la crise du verglas. Il y avait beaucoup à faire, l'UdeM hébergeait des centaines de personnes au CEPSUM. J'étais venu prêter main-forte.»

Pendant cette crise sans précédent, les bénévoles ont vécu durant 28 jours des joies, des peines et surtout l'expression d'une belle solidarité, se rappelle M. Fortin. Trois ans plus tard, il était devenu coordonnateur de projet, puis a été nommé responsable de l'AHC en 2009.

«Nous organisons chaque année plusieurs activités, dont la Campagne des paniers de Noël, le Grand Bazar étudiant et la Semaine interculturelle, souligne Jean-Philippe Fortin. La plupart d'entre elles, mises sur pied par des coordonnateurs de projet qui sont aussi étudiants, comptent sur l'appui de plus de 600 bénévoles. Notre équipe souhaite inciter les étudiants à devenir actifs dans la communauté en leur proposant une gamme d'activités diverses leur permettant de s'engager.»

Faisant écho à ces propos, Pierre Remazeilles, étudiant de deuxième cycle au Département d'informatique et de recherche opérationnelle et bénévole à l'AHC, dit apprécier le contact avec le personnel et les autres bénévoles. «J'ai toujours aimé rendre service et l'AHC a ouvert mes horizons. Le groupe a agi un peu comme un repère au cours de ma première année universitaire.»

Même son de cloche de la part d'Aminah Tran-Bahr. L'étudiante en communication livre un témoignage dans le bulletin annuel de l'AHC. «J'ai vraiment aimé l'accueil chaleureux de l'AHC dès mon entrée à l'Université, écrit-elle. J'ai eu beaucoup de soutien pour que mon projet de karaoké interculturel prenne forme. Grâce à l'aide de l'ensemble de l'équipe, j'ai été une bénévole qui a pu s'impliquer au sein du campus et j'en suis très fière.»

Pour plus d'information sur les 4es Journées de l'action bénévole et l'AHC, on peut consulter le www.serdahc.umontreal.ca.

Dominique Nancy