Concours de photo et de BD: 68 talents «accrochés» au Centre d'exposition

Avec sa photo Frères, Pénélope Roussel, de l’UdeM, a reçu une mention spéciale pour le traitement photographique.Cinquante photos et 18 bandes dessinées primées dans le cadre de deux concours interuniversitaires sur le thème commun «Accrocher» sont à découvrir au Centre d'exposition de l'Université de Montréal jusqu'au 14 avril.

 

Cette sélection met en lumière des travaux artistiques d'étudiants parmi lesquels figurent les grands prix et les mentions spéciales décernées par les deux jurys et dévoilés le 4 avril au vernissage. Une centaine d'étudiants de 12 universités francophones du Canada ont participé à ces concours pilotés par les Activités culturelles des Services aux étudiants de l'UdeM au nom du Regroupement des services universitaires d'animation culturelle et communautaire.

Le premier prix est allé à Sébastien Cossette, de l’Université du Québec à Trois-Rivières, pour sa photo intitulée S’accrocher.À sa 27e année, le concours de photographie a remis son premier prix (500 $) à Sébastien Cossette, de l'Université du Québec à Trois-Rivières, pour son cliché très original baptisé S'accrocher, un clin d'œil au thème du concours. Raphaël Thibodeau, de l'UdeM, a reçu le troisième prix (250 $) pour sa photo S'accrocher aux saisons: l'été. Pénélope Roussel, également de l'UdeM, s'est vu accorder une mention spéciale (100 $) pour Frères, catégorie Traitement photographique.

Le concours de bande dessinée, qui existe depuis quatre ans, a adjugé son premier prix (500 $) à Aram Mahmoud, de l'Université du Québec à Montréal, pour sa création Les cerfs-volants.

«Ces concours sont ouverts à tous les étudiants, peu importe la discipline. C'est une façon de faire émerger des talents et une occasion pour certains de se révéler, peut-être aussi à eux-mêmes. C'est en outre une belle promotion de ces pratiques artistiques», souligne Sala Fatolou, conseillère aux Activités culturelles de l'UdeM.

Le concours de photographie a attiré plus de 80 étudiants. Ils pouvaient envoyer plusieurs clichés et le jury a dû faire un choix «difficile» parmi 183 photos. Ce jury était composé d'Olivier Blouin, architecte et photographe, récompensé par ce concours quand il était étudiant, Samuel Fontaine, directeur de création en agences publicitaires, et Maxime Leduc, photographe artistique et enseignant.

Les cerfs-volants ont valu à Aram Mahmoud, de l’Université du Québec à Montréal, le premier prix du concours de bande dessinée.Au concours de bande dessinée, une discipline artistique moins pratiquée que la photo, une trentaine d'étudiants de cinq universités francophones ont soumis un ou deux projets qui devaient présenter une histoire complète sur deux planches, avec une couverture signée d'un pseudonyme. Le jury était constitué de Luc Bossé, bédéiste, blogueur et fondateur des Éditions Pow Pow; Julie Deleporte, bédéiste, critique et organisatrice de l'activité Les 48 heures de la bande dessinée; et Martin Dubé, libraire spécialiste en BD à la librairie Le port de tête. Ils ont souligné «la grande diversité et l'expressivité des bandes dessinées soumises».

Après l'Université de Montréal, l'exposition itinérante va circuler toute l'année dans les établissements participants.

Le Centre d'exposition de l'UdeM est situé à la Faculté de l'aménagement, 2940, ch. de la Côte-Sainte-Catherine, local 0056 (métro Université-de-Montréal ou autobus 51, 119 et 129). Il est ouvert les mardi, mercredi, jeudi et dimanche, de 12 h à 18 h. L'entrée est libre. Information: 514 343-6111, poste 4694, ou www.expo.umontreal.ca.