Le shaputuan, nouveau lieu de savoir à l'UdeM

Durée : 3 min 56 s
Stanley Vollant travaille depuis plusieurs années au rapprochement des cultures autochtone et québécoise. L'installation d'un campement traditionnel innu (shaputuan) sur le campus de l'Université de Montréal illustre à merveille son désir de créer des liens entre les peuples. Pendant cinq jours, des Innus sont venus partager leurs connaissances et leur culture avec la communauté universitaire. Conférences, soirées poésies, musique, ateliers de médecine traditionnelle étaient au menu de cette semaine de rencontre.

 

Stanley Vollant travaille depuis plusieurs années au rapprochement des cultures autochtone et québécoise. L'installation d'un campement traditionnel innu (shaputuan) sur le campus de l'Université de Montréal illustre à merveille son désir de créer des liens entre les peuples. Pendant cinq jours, des Innus sont venus partager leurs connaissances et leur culture avec la communauté universitaire. Conférences, soirées poésies, musique, ateliers de médecine traditionnelle étaient au menu de cette semaine de rencontre.

Élizabeth Larouche, ministre déléguée aux Affaires autochtones du Québec, Guy Breton, recteur de l'Université de Montréal et Ghislain Picard, chef régional de l'Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador, étaient présents à la cérémonie d'ouverture. Tous ont souligné l'importance de cette première en milieu universitaire.

 

Lire l'article

     

     

     

     

Sur le Web