Le recteur discute avec des membres de la communauté

  • Forum
  • Le 22 avril 2013

  • Dominique Nancy

Près d'une vingtaine de personnes – professeurs, étudiants, chargés de cours, employés de soutien et cadres – ont pris part à la première rencontre des Dialogues avec le recteur, tenue le 17 avril au pavillon Roger-Gaudry. Cette idée, annoncée par le recteur, Guy Breton, dans sa déclaration annuelle en octobre dernier, vise à promouvoir la discussion sur divers sujets qui touchent l'UdeM afin d'entendre les points de vue de la communauté.

 

Dans son mot d'introduction, M. Breton a souligné que cette rencontre se voulait informelle. «On signe une page d'histoire, a-t-il indiqué, car, à ma connaissance, c'est la première fois en 135 ans qu'un recteur rencontre les membres de la communauté sans avoir un ordre du jour préétabli. Pour des raisons architecturales, nous sommes l'université perçue dans sa tour d'ivoire. D'où l'importance de favoriser davantage la communication et pour moi d'entendre ce que vous avez à me dire.»

Les participants ont ainsi été invités à partager leurs opinions, leurs réflexions et leurs préoccupations et à discuter de l'avenir de l'Université.

Les interventions ont été nombreuses et variées. Premier à prendre la parole, Daniel Kandelman, professeur à la Faculté de médecine dentaire, a d'abord salué l'initiative du recteur de s'entretenir avec les employés et les étudiants. Il s'est dit également heureux que la faculté ait été soutenue par l'Université dans le projet social Santé dentaire et jeunes de la rue. «Ce projet témoigne de l'importance d'avoir un esprit ouvert et d'être près de la population, a-t-il avancé. Une telle approche aura permis au projet d'être un moteur de changement auprès des étudiants, mais aussi d'ajouter une nouvelle dimension à tout le processus de la formation en médecine dentaire à la faculté.»

Un étudiant de troisième cycle du Département des littératures de langue française, Julien Stout, a déploré quant à lui la façon dont la direction de l'UdeM a géré les évènements du printemps dernier.

Les échanges se sont poursuivis sur divers thèmes, notamment l'importance d'encourager la diversité en matière de genre, d'origine ethnique, d'âge et d'expérience au sein de l'équipe de direction et la mise en œuvre de moyens pour retenir les employés de la recherche et favoriser le développement des carrières pour les gens en poste à l'Université. Une employée a souhaité que l'accessibilité au campus et la signalisation soient rehaussées pour améliorer l'accès au campus pour les personnes en situation de handicap.

Un des participants a exprimé son étonnement devant le fait que plusieurs personnes ne semblent pas connaitre le travail des chercheurs et ce qui se fait dans les établissements universitaires. Ce manque de compréhension serait porteur d'une mauvaise perception et il faudrait y remédier en facilitant la circulation de l'information et en montrant à la population que l'université bénéficie à tout le monde.

En guise de conclusion, le recteur Breton a remercié les participants de leur présence et de la richesse de leurs propos. «Si vous êtes ici aujourd'hui, c'est que l'Université vous tient à cœur. C'est grâce à des échanges comme celui-ci que nous parviendrons à avancer et à changer les perceptions.»

D'autres rencontres sont au programme. Les prochains Dialogues avec le recteur auront lieu aux dates et aux heures suivantes: lundi 29 avril, de 10 h à 11 h; mardi 7 mai, de 15 h à 16 h; et mercredi 8 mai, de 9 h à 10 h et de 14 h à 15 h.

Des séances s'ajouteront à l'automne, notamment pour permettre aux membres de la communauté des campus de Saint-Hyacinthe, de Laval et de l'avenue du Parc de dialoguer à leur tour avec le recteur.

À noter qu'une inscription est nécessaire pour participer aux rencontres. Il suffit de remplir le court formulaire en ligne.

Dominique Nancy