L'UdeM remet un doctorat honoris causa à sept personnalités ayant marqué leur domaine

L'Université de Montréal remettra ce printemps sept doctorats honoris causa à des personnalités qui ont marqué, à leur manière, différentes sphères de la société. Cet honneur est attribué afin de souligner la contribution exceptionnelle du récipiendaire à son domaine d'activité. C'est dans le cadre de ses collations des grades que l'UdeM remettra cet honneur à Alain Dejean, Bernard Derome, Pierre L. Gauthier, Christian Guilleminault, Monique F. Leroux, Luc Plamondon et Arch G. Woodside.

 

« Le doctorat honorifique est décerné par l'Université de Montréal à des gens exceptionnels qui ont marqué leur domaine respectif, a déclaré le recteur Guy Breton. Ces personnalités aux réalisations immenses représentent l'excellence dans les domaines où l'Université est active, tant sur le plan social, économique et culturel que sur le plan scientifique. »

Voici les sept docteurs honoris causa:

Alain Dejean (sera remis le 31 mai)

Alain Dejean est une sommité internationale en entomologie, une branche de la biologie. Ses recherches portent sur la lutte biologique, la coévolution des plantes et des insectes ainsi que sur les comportements sociaux des insectes. Elles ont permis une meilleure connaissance des mécanismes évolutifs et écologiques sous-jacents à la coadaptation des insectes sociaux et des plantes. Il a contribué à plus de 300 publications scientifiques. Soulignons sa collaboration avec l'Institut de recherche en biologie végétale de Montréal (IRBV) qui a permis la réalisation de missions scientifiques en Guyane et l'étude de la coadaptation insectes/plantes chez les Aracées, des plantes bien représentées au Jardin botanique de Montréal.

Alain Dejean suscite l'admiration de ses compatriotes. En 1993, il est fait Chevalier de l'ordre des palmes académiques. En novembre 2011, il se voit attribuer le Grand prix Foulon de l'Académie des sciences de Paris.

Bernard Derome (sera remis le 15 mai)

Entré à Radio-Canada en 1965, Bernard Derome travaille en premier lieu pour le service de l'information de la station de la SRC à Ottawa, avant de contribuer pendant les quatre années suivantes à des émissions d'information nationale à partir de Montréal. À l'automne 1970, Bernard Derome devient le chef d'antenne du Téléjournal, un poste qu'il occupera pendant 25 ans avant d'en reprendre l'antenne de 2004 à 2008. Appelé en 1970 à animer toutes les émissions spéciales consacrées à la Crise d'octobre au Québec, la rigueur et la concentration dont il fait preuve dans ces circonstances particulièrement difficiles l'établissent, dans l'esprit du public, comme l'homme des grands rendez-vous en information télévisuelle.

Son parcours professionnel remarquable a été couronné par plusieurs prix et honneurs. Il est notamment fait Chevalier de l'Ordre de la Pléiade en 2000. Membre de l'Ordre du Canada et Chevalier de l'Ordre national du Québec, il reçoit, en mai 2009, la médaille d'honneur de l'Assemblée nationale du Québec qui souligne l'ensemble de sa carrière journalistique.

Pierre L. Gauthier (sera remis le 5 juin sous la recommandation de l'École Polytechnique)

Pierre L. Gauthier rejoint Alstom en 1996, après avoir occupé divers postes en marketing, en technologie et la direction générale chez Gulf Canada, Gaz Métropolitain et ABB. Après avoir agi comme vice-président du marketing et des ventes, il a été nommé président de GEC Alsthom électromécanique en 1997. M. Gauthier est ensuite devenu président d'Alstom énergie en 1998 et, suite à la fusion d'Alstom Énergie et ABB Power Generation en 1999, il a été nommé président d'ABB Alstom Power Canada Inc.

En Juin 2003, il devint président et chef de la direction d'Alstom Canada et en avril 2008, son rôle s'élargit pour inclure les activités aux États-Unis.  Il est également président d'Alstom Inc. et d'Alstom Power and Transport Canada Inc. M. Gauthier est titulaire d'un diplôme en génie mécanique de l'École Polytechnique de Montréal et a poursuivi des études en leadership et en administration des affaires à l'Université McGill ainsi qu'à l'Institut européen d'administration des affaires (INSEAD).

Christian Guilleminault (sera remis le 12 juin)

Christian Guilleminault est un des pionniers de la médecine du sommeil, discipline peu développée lorsqu'il a commencé à s'y intéresser. Il a joué un rôle central dans le domaine des troubles respiratoires durant le sommeil chez l'adulte et chez l'enfant. Dans les années 1970, il se joint à la Sleep Disorders Clinic de Stanford University. En compagnie d'autres chercheurs, M. Guilleminault a établi la mesure de l'index d'apnée-hypopnée qui est couramment utilisé de nos jours pour quantifier et catégoriser la sévérité de l'apnée du sommeil. Visionnaire, il fut le premier à discerner que ceci était un problème fréquent, même chez les personnes de masse corporelle normale, et a découvert une de ses origines, le « syndrome de résistance des voies aériennes supérieures ».

Au cours de sa carrière, il a étudié plusieurs facettes des troubles du sommeil tant comme chercheur clinique, qu'enseignant et éditeur. Ses observations sur la fatigue diurne excessive ont démontré le spectre étendu des conséquences médicales causées par l'apnée du sommeil. Dr Guilleminault a publié plus de cinq cents articles dans des journaux scientifiques et médicaux de calibre. Il a reçu plusieurs prix et distinctions pour l'excellence de son travail en médecine du sommeil. De plus, il a formé plus de 150 cliniciens et chercheurs de par le monde.

Monique F. Leroux (remis le 5 mai sous la recommandation de HEC Montréal)

Monique F. Leroux est présidente du conseil et chef de la direction du Mouvement Desjardins et membre de la haute direction du Mouvement Desjardins depuis 2001.

Membre du Conseil canadien des chefs d'entreprises et du Conseil des fondateurs du réseau Québec Global 100, Mme Leroux est également membre du United Nations IYC Advisory Group membre du conseil d'administration et du comité exécutif du Groupement Européen des Banques Coopératives et sur le conseil de plusieurs autres organisations. Elle est aussi membre du Conference Board du Canada, du Global Agenda Council du World Economic Forum, du Conseil des Gouverneurs des HEC Montréal et des Gouverneurs de Montréal International.

Mme Leroux est Membre de l'Ordre du Canada, Chevalier de la Légion d'Honneur, Chevalier de l'Ordre de la Pléiade, récipiendaire du Prix Woodrow-Wilson et de la médaille du Centre Jacques Cartier. Fellow de l'Ordre des CA du Québec (FCPA, FCA), elle a été présidente de l'Ordre des comptables agréés du Québec et gouverneure de l'Institut canadien des comptables agréés.

Luc Plamondon (sera remis le 31 mai)

Luc Plamondon est l'auteur de chansons, d'opéras et de comédies musicales le plus connu dans la francophonie. Avec Michel Berger, il crée l'opéra rock Starmania. Il a également écrit le livret de plusieurs opéras et comédies musicales, dont la Légende de Jimmy avec Michel Berger, Lily Passion avec Barbara et Notre-Dame de Paris avec Richard Cocciante.

Son talent d'auteur est largement reconnu. En 1989, Luc Plamondon est nommé Chevalier de l'ordre du Québec. En 1994, il reçoit la plus haute distinction française, la Légion d'honneur et, en 1996, le Prix du Gouverneur général du Canada. En 2001, il reçoit l'Ordre de la Pléiade.  En 2002, il est nommé officier de l'Ordre du Canada. En 2003, à Toronto, il est intronisé au Hall of Fame of Canadian Music. Enfin, Luc Plamondon a reçu un World Music Award à Monaco pour le succès mondial de Notre-Dame de Paris et un MIDEM Award à Cannes pour sa carrière de parolier.

Arch G. Woodside (sera remis le 31 mai)

Arch G.Woodside est un éminent chercheur en marketing. Ses contributions théoriques et méthodologiques sur l'analyse comparative des ensembles flous, l'économie comportementale, les théories du sensemaking, du Incompetency Training et du Incompetency Decision-Making ainsi que sur l'application de la théorie des archétypes de Jung au contexte de la consommation lui ont permis d'acquérir une renommée internationale. Il est l'éditeur en chef du Journal of Business Research, une revue particulièrement prisée dans le milieu.

Son remarquable esprit d'innovation lui a valu la reconnaissance de ses pairs. En 1991, il reçoit le prix d'excellence en enseignement décerné par le Executive master of business administration (EMBA) de Californie. Récemment, il s'est vu attribuer le Global Marketing Scholar's Prize of Oustanding Lifetime Contribution and  Dedicates Service for the Advancement of Marketing  Knowledge par la Korean Academy of Marketing Sciences ainsi que le Life time Achievement Award par le International Academy of Culture, Tourism and Hospitality Research d'Istanbul en Turquie.

 

Relations avec les médias