Golf: titre national historique pour les golfeuses des Carabins et Sabrina Sapone

Les championnes de golfL’équipe féminine des Carabins de l’Université de Montréal a écrit une page d’histoire aujourd’hui, vendredi, au Club de golf Val des Lacs située à Sainte-Sophie en remportant son premier titre national par équipe lors du championnat collégial et universitaire de Golf Canada. Sabrina Sapone est également devenue la première porte-couleurs de l’UdeM à remporter le titre individuel canadien chez les femmes.

 



Les Bleus étaient en avance par quatre coups après les trois premières rondes. Elles ont remis une carte cumulative de 903 (+51) pour s’assurer la victoire. Les Vikes de Victoria (+59) et les Thunderbirds de UBC (+67) ont complété le podium du côté féminin.

Pour sa part, Sapone, à sa première saison avec l’UdeM, avait pris la tête par trois coups après avoir remis une carte de 71 jeudi, la meilleure performance du tournoi. L’étudiante en criminologie de 23 ans et native de Montréal a complété le travail vendredi en jouant 74, comme mardi et mercredi, pour terminer avec un pointage de 293 (+9). Elle a devancé sa plus proche rivale, Megan Woodland, des Vikes, par six coups.

« C’est l’aboutissement de plusieurs années de travail, j’avais dit l’an dernier à Manon Simard, notre directrice des sports, qu’on gagnerait un championnat canadien d’ici maximum trois ans, a affirmé Daniel Langevin, entraîneur-chef des Carabins depuis 2005. Après une deuxième ronde ordinaire et une troisième exceptionnelle, nos filles ont démarré la journée le pied au plancher en ajoutant sept coups à notre avance après seulement neuf trous. Il ne restait plus qu’à gérer la suite et confirmer notre conquête. »

« C’est définitivement la plus grosse victoire de ma carrière, a quant à elle mentionné Sapone. Et de l’accomplir en même temps que le titre en équipe, c’est dix fois plus fort comme sentiment. L’objectif était de toutes bien jouer au même moment et c’est notre plus grande réussite. »

« Sabrina a beaucoup de talent et de détermination, a ajouté Langevin. Si elle continue d’améliorer son jeu sur les verts, on n’a pas fini d’entendre parler d’elle. »

Deux autres golfeuses des Carabins ont terminé la compétition dans le top 10. La recrue de Québec Caroline Ciot (Arts et sciences), à +20, et Laurence Mignault (Physiothérapie), de Varennes, à +26, ont respectivement pris les 5e et 9e échelons. Leur coéquipière originaire de Montréal Sarah-Andréa Landry (Psychologie) n’est pas en reste avec une 13e position à +32.

Avant ce tournoi, le volet féminin des Carabins n’avait jamais fait mieux qu’une troisième position au championnat canadien, obtenue l’an dernier et en 2010. Mignault avait réalisé la meilleure performance individuelle avec une quatrième position en 2012.

« À part Laurence qui a peut-être disputé sa dernière compétition universitaire, nos autres golfeuses sont ici pour plusieurs années et c’est de très bon augure pour les années à venir. Je suis vraiment fier que Laurence ait pu vivre ce moment, elle qui a tenu notre équipe féminine à bout de bras au cours des quatre dernières saisons. »

Depuis les débuts de ce tournoi national en 2003, UBC avait gagné tous les titres, sauf un, remporté par Victoria en 2008. Cette année, 11 équipes provenant d’un peu partout au pays participaient à la compétition.

Les hommes également sur le podium, Mathieu Perron quatrième

L’équipe masculine a également bien fait en terminant en troisième position, deux rangs de mieux que l’an dernier, pour monter sur le podium pour la première fois de leur histoire. Quatrièmes après trois rondes, les Bleus ont comblé l’écart de quatre coups qu’ils avaient sur les Hawks de Humber College avec une excellente performance de +4 vendredi pour terminer à + 39 (1175), huit coups devant les Hawks (+47) et six coups derrière le Rouge et Or de Laval (+33). UBC n’a pas été en danger et a remporté le titre avec un pointage de +12.

Mathieu Perron (Administration, HEC Montréal) a été le meilleur dans le camp de l’UdeM avec des rondes de 72, 72, 73 et un remarquable 67 vendredi pour terminer les quatre rondes avec la normale, bon pour la quatrième position. En 2010, Philippe-André Bannon était devenu le premier Carabin à remporter un titre individuel canadien grâce à une victoire en prolongation.

«Avec un peu de chance, Mathieu aurait pu jouer 62  et les gars ont offert toute une performance aujourd’hui, a dit Langevin. Terminer troisième dans une compétition aussi relevée est remarquable. C’est une semaine au-delà de nos attentes pour l’équipe masculine. »

 

 

Source : Mathieu Dauphinais, agent d'information sportive

Relations avec les médias :
Benoit Mongeon
Coordonnateur des communications
Carabins de l'Université de Montréal
514-344-6458
Cellulaire : 514-232-4420