Marc Amyot obtient une subvention majeure de 1 650 000 $ du CRSNG

Marc Amyot, professeur au Département de sciences biologiques de la Faculté des arts et sciencesMarc Amyot, professeur au Département de sciences biologiques de la Faculté des arts et sciences, a reçu une subvention de 1 650 000 $ du Conseil de recherches en sciences naturelles et en Génie (CRSNG) dans le cadre du programme de formation orientée sur la nouveauté, la collaboration et l'expérience en recherche (FONCER).

 

Le programme de monsieur Amyot s'intitule FONCER/CREATE Mine de Savoir / Mine of Knowledge. Il offre à des étudiants à la maîtrise et au doctorat une formation sur la thématique du développement durable de l'industrie minière. Pour cela, la formation offre une approche terrain avec des projets de recherche réalisés au sein des différentes équipes universitaires impliquées et de leurs partenaires du secteur minier. De plus, elle offre une approche théorique avec l'École d'été spécifique au programme et un cours du programme « Environment et développement durable » de l'Université de Montréal.

La réalisation du programme FONCER/CREATE Mine de Savoir / Mine of Knowledge unit six institutions de recherche (UdeM, INRS, Université Laurentienne, Université d'Ottawa, Université Queen's et l'Université McMaster) et trois partenaires industriels du secteur minier (Camino, CJB Environnement inc. et Vale). Les 11 professeurs canadiens impliqués, dont quatre de l'Université de Montréal, possèdent des expertises complémentaires notamment dans le domaine la chimie environnementale, de la minéralogie des résidus miniers, de la géochimie et de l'écotoxicologie. Fort de ses 20 années d'expérience en recherche dans le domaine de la géochimie environnementale des métaux et de sa carrière professorale aux cycles supérieurs, monsieur Amyot possède toute l'expérience et le savoir-faire pour diriger ce programme et en assurer le succès.

Ce programme de formation multidisciplinaire est des plus pertinents pour former des scientifiques dans le domaine des Sciences naturelles qui seront capables de comprendre les besoins du secteur minier tout en développant des outils pour garantir la continuité de ce secteur. L'industrie minière canadienne représente près de 5 % du PIB national et demeure un leader mondial dans le domaine de la gestion environnementale. Le programme FONCER/CREATE Mine de Savoir / Mine of Knowledge permettra le maintien de ce leadership et favorisera l'augmentation de la compétitivité, ce qui assurera ainsi la pérennité des industries minières canadiennes.

Le Vice-rectorat à la recherche, à la création et à l'innovation félicite chaleureusement le professeur Amyot pour cet octroi et souhaite un franc succès à son programme FONCER/CREATE Mine de Savoir / Mine of Knowledge qui place l'Université de Montréal parmi les leaders nationaux pour la recherche et la formation dans le domaine du développement durable de l'industrie minière.

Pour plus d'information, consultez le communiqué de presse du CRSNG