Football : Les Carabins prêts pour un camp d'entraînement très attendu

CarabinsLes camps d’entraînement de l’équipe de football des Carabins de l’Université de Montréal se suivent, mais ne se ressemblent pas nécessairement. Lorsque les Bleus débuteront leur premier entraînement ce soir, jeudi, ils verront leur entraîneur-chef Danny Maciocia prendre les commandes de la défense. Les joueurs auront également l’œil sur les postes à combler sur la formation partante.

 



À sa troisième saison, le pilote des Carabins se dit très à l’aise dans ses nouvelles fonctions de coordonnateur défensif et a très hâte de mettre en pratique ce qu’il a préparé au cours des derniers mois. « Travailler avec la défense est un défi que j’aime beaucoup, affirme Danny Maciocia. J’avais déjà pensé prendre ce rôle et j’ai l’occasion de le faire ici. Ça change la perspective sur le terrain. La mentalité de notre défense sera d’attaquer l’attaque adverse.

« Je crois que nous avons maintenant une équipe mature, avec un bon groupe de vétérans et quelques recrues d’envergure, ajoute-t-il. Les joueurs ont pris beaucoup d’expérience durant les dernières saisons. Nous miserons sur notre vitesse et nous n’abandonnerons jamais. »

Avec les départs de leaders tels que le quart-arrière Alexandre Nadeau-Piuze (maintenant entraîneur des quarts-arrières) et le secondeur Jonathan Beaulieu-Richard (évoluant aujourd’hui avec les Alouettes de Montréal), il y a quelques postes importants à combler au sein de l’alignement partant.

Notamment, l’attaque est à la recherche d’un nouveau pilote. Les quarts Gabriel Cousineau, qui en est à sa troisième année, et Pierre-Luc Varhegyi, qui débutera sa deuxième saison, auront la chance de se faire valoir.

« Je crois que verrons une belle lutte entre Gabriel et Pierre-Luc, dit le coordonnateur offensif Marco Iadeluca. Ce sont deux quarts qui maîtrisent très bien notre cahier de jeux. Ce sera intéressant de les voir progresser. Il y a aussi Samuel Caron qui a connu un beau camp avec nous cet hiver et qui a démontré un bon potentiel. Avec Nicolas Lafond qui revient aussi pour une quatrième année, nous avons vraiment un bon groupe. »

Après un très bon recrutement, plus de 40 joueurs en seront à leur premier camp d’entraînement avec les Carabins. Il y aura également d’autres nouveaux visages sur le terrain. Parmi ceux-ci, le nouvel entraîneur des receveurs Danny Desriveaux est fébrile à l’aube de l’ouverture du camp. Après six saisons dans la LCF, avec les Alouettes et les Argonauts, Desriveaux entame ses débuts officiels sur les lignes de côté.

« J’ai la chance d’en apprendre tous les jours ici au sein d’un groupe d’entraîneurs très expérimentés qui ont vu beaucoup de football, dit-il. Je me prépare un peu de la même façon que lorsque j’étais un joueur. Je dois connaître parfaitement notre système, nos joueurs, la ligue. Je me prépare le mieux possible pour faire face à ce défi. »

Depuis son arrivée, il travaille étroitement avec Marco Iadeluca, qui aura plus de responsabilités cette saison, maintenant que Maciocia se concentre davantage en défense.

« Notre préparation a très bien été durant toute la saison morte, affirme Iadeluca. En tant qu’ancien joueur, Danny (Desriveaux) a pu amener une autre vision à notre travail. Nous sommes impatients de pouvoir mettre le tout en pratique sur le terrain. »

Les bureaux de l’équipe de football des Carabins sont animés comme jamais. Il ne fait aucun doute que la saison approche à grands pas. « Après une longue saison morte, nous avons tellement hâte de reprendre l’action avec notre équipe », conclue Maciocia avec le sourire.

Les joueurs participeront à leur premier entraînement aujourd’hui, jeudi. Ensuite, ils sauteront sur le terrain tous les jours et joueront un match pré-saison au CEPSUM le vendredi 23 août contre les Redmen de McGill. Les billets sont en vente dès maintenant via le carabinsfootball.ca.

ATTAQUE

Joueurs d’impact de retour dans l’alignement:
Mikhaïl Davidson (receveur) a véritablement éclos l’an dernier à sa deuxième saison chez les Carabins. Il a établi un record d’équipe avec 622 verges de gain par la passe. Ce receveur polyvalent et spectaculaire a également amassé un total de 1312 verges durant la saison en incluant ses retours de bottés. C’était un sommet dans le circuit.

Nicolas Dubeau (porteur de ballon) a gagné 407 verges au sol à sa saison recrue en 2012, pour une moyenne de 6,6 verges par portée. Avec Rotrand Sené, ils forment l’un des meilleurs duos de porteurs de ballon au Canada.

Philip Enchill (receveur) entamera sa troisième saison avec les Bleus. L’an dernier, il a joué un rôle de plus en plus important au sein du personnel de receveurs. Il a capté sept passes pour 84 verges en saison, en plus d’inscrire deux touchés.

Simon Légaré (ligne offensive) a choisi de revenir jouer une cinquième et dernière saison avec les Carabins après avoir été sélectionné au repêchage de la LCF le printemps dernier par les Alouettes de Montréal. Légaré avait été choisi sur la deuxième équipe d’étoiles canadiennes en 2010.

Ali Ndao (receveur) a fait bonne impression à sa saison recrue l’an dernier en gagnant 243 verges en 19 attrapées. Il a également marqué deux touchés.

Rotrand Sené (porteur de ballon) revient pour une cinquième et ultime saison. Joueur de l’année dans le RSEQ en 2012, Sené a été choisi parmi les étoiles québécoises lors de ses trois dernières saisons. Il a également trouvé place sur la première équipe d’étoiles canadiennes en 2010. En 2012, il a dominé le RSEQ avec 813 verges de gain au sol. Il arrive au troisième rang de l’histoire du circuit québécois avec 3548 verges au sol gagnées en carrière. Il ne lui en manque que 231 pour passer en deuxième place.

Recrues d’impact ou transferts:

Sean Thomas-Erlington (receveur - Cégep du Vieux Montréal). Membre de l’équipe d’étoiles offensives de la première division collégiale du RSEQ en 2011 et en 2012.

Lloyd Constant (ligne offensive - Collège Vanier). Joueur de ligne offensive par excellence de la première division collégiale du RSEQ en 2012, en plus d’être élu sur l’équipe d’étoiles.

Départs à souligner:
Alexandre Nadeau-Piuze (quart-arrière) a été le quart-arrière partant des Carabins lors des trois dernières saisons. Il quitte avec pratiquement tous les records pour un quart-arrière dans l’histoire de l’équipe depuis son retour en 2002. Il avait connu sa meilleure saison l’an passé en devenant le premier quart de l’UdeM à obtenir plus de 2000 verges par la passe en une saison. Nadeau-Piuze faisait partie de l’équipe d’étoiles du RSEQ.

Alexandre Fortier-Labonté (receveur) a terminé au deuxième rang chez les receveurs l’an passé avec des gains de 386 verges, mais il est celui qui a maintenu la plus haute moyenne de verges par réception avec 16,8.

Jean-Christophe Morin-Phaneuf (receveur) a été l’un des meilleurs receveurs des Carabins. En trois saisons, il a pris le troisième rang au chapitre des verges gagnées en carrière.

Alexis Rousseau-Saine (ligne offensive) était le capitaine des Carabins lors des deux dernières saisons. Ce leader, nommé à trois reprises parmi les étoiles provinciales, quitte après quatre campagnes.

DÉFENSE

Joueurs d’impact de retour dans l’alignement:

Byron Archambault (secondeur) a été le meneur des Carabins au chapitre des plaqués la saison dernière avec un total de 46, dont quatre sacs du quart. Il avait été nommé joueur défensif de la semaine dans le RSEQ à deux reprises.

Jean-Samuel Blanc (ligne défensive) a connu une extraordinaire deuxième saison avec les Carabins. En 2012, il a réussi 12,5 sacs du quart. Il s’agit d’un record du RSEQ et il partage également cette marque à l’échelle canadienne. L’an dernier, il a été sacré meilleur joueur de ligne dans le RSEQ. Il a été choisi joueur défensif de la semaine dans le RSEQ à deux occasions, notamment après avoir réussi quatre sacs du quart dans une victoire sur les Stingers de Concordia.

Anthony Coady (maraudeur) a été choisi parmi les étoiles du RSEQ en 2012. Il a été le meneur chez les Carabins avec quatre interceptions. C’est un sommet qu’il partageait également au Québec. De plus, il a réussi 26 plaqués, un sommet chez les demi-défensifs des Bleus.

David Ménard (ligne défensive) est l’un des joueurs les plus polyvalents sur la ligne défensive des Carabins. Il en est l’un des leaders depuis son arrivée en 2010. Après une campagne où il a réussi 18 plaqués, dont quatre sacs du quart en 2012, Ménard jouera sa quatrième saison et sera admissible au prochain repêchage de la LCF.

Antoine Pruneau (secondeur) a été choisi sur la deuxième équipe d’étoiles canadiennes en 2012, en plus d’avoir été retenu parmi les étoiles du RSEQ au terme des deux dernières saisons. Il sera également admissible au repêchage de la LCF le printemps prochain. L’an dernier, il a réussi 24,5 plaqués et une interception.

Recrues d’impact ou transferts:

Pier-Yves Lavergne (secondeur) a évolué avec les Gee-Gees d’Ottawa lors des trois dernières saisons et a pris part au plus récent Défi Est-Ouest.

Alex Cromer-Émond (receveur - Cégep de Lévis-Lauzon). Membre de l’équipe d’étoiles de la première division collégiale du RSEQ en 2012 et de la deuxième division collégiale en 2011. Il avait terminé au troisième du circuit avec un total de 73 plaqués, dont sept sacs du quart, la saison dernière. Durant les trois années de sa carrière collégiale, il a réussi 158,5 plaqués.

Émile Charron-Ligez (ligne défensive - Cégep du Vieux Montréal). A partagé le premier rang de la première division collégiale du RSEQ en 2012 avec huit sacs du quart.

Départs à souligner:

Jonathan Beaulieu-Richard (secondeur) réalise maintenant son rêve de jouer chez les professionnels. Après avoir signé un contrat avec les Tiger-Cats de Hamilton à la fin de la dernière saison, il évolue aujourd’hui avec les Alouettes. En cinq saisons avec les Carabins, il détient les records d’équipe pour le plus grand nombre de plaqués en carrière (180,5), en une saison (68,5) et en un match (14).

Olivier Fréchette-Lemire (secondeur) a été une pièce importante de la défensive montréalaise au cours des dernières saisons. Ce joueur polyvalent a évolué aux positions de secondeur et de demi-défensif.

Jonathan Gagnon (demi-défensif) était un joueur imposant sur la tertiaire et s’illustrait sur les unités spéciales. Il avait réussi 19,5 plaqués l’an dernier, en plus de réussir une interception et de rabattre trois passes, un sommet chez les Bleus.

 

 

Source : Mathieu Dauphinais, agent d'information sportive

Relations avec les médias:
Benoit Mongeon
Coordonnateur des communications
Carabins de l'Université de Montréal
514-343-6458
Cellulaire : 514-232-4420