Football : Les Carabins comblent leurs partisans survoltés avec un gain de 44-18 sur les Gaiters

Nicolas DubeauL’équipe de football des Carabins de l’Université de Montréal a fait plaisir à ses 5100 partisans réunis dans un CEPSUM rempli à pleine capacité vendredi soir avec un gain de 44-18 sur les Gaiters de Bishop’s. Avec 291 verges, le jeu au sol des Bleus a fait des ravages tout au long de la rencontre.

 



Il s’agissait de la 11e salle comble de l’histoire de l’équipe depuis ses débuts à l’UdeM en 2002, une quatrième fois de suite en match d’ouverture. Les Bleus ont remporté leurs six derniers matchs inauguraux à domicile.

Dès leur première possession, les Carabins ont traversé le terrain. Rotrand Sené (Relations industrielles) a porté le ballon cinq fois avant de finalement atteindre la zone de buts sur une course de quatre verges. En récoltant 106 verges en 13 courses, Sené a atteint le dixième rang de l’histoire de Sport interuniversitaire canadien (SIC) au chapitre des verges au sol gagnées en carrière, avec 3836. Il a du même coup pris le deuxième rang au Québec.

Toutefois, Sené, blessé à un genou vers la fin du deuxième engagement, n’a pu terminer la rencontre et Nicolas Dubeau (Mathématiques) a pris la relève avec autant de brio. Il a couru sur 145 verges en 20 courses.

« J’étais prêt à embarquer sur le jeu et les gars ont très bien bloqué devant moi, a dit Dubeau. C’était le fun d’obtenir l’occasion de jouer devant une foule aussi bruyante qui nous appuie. Je crois avoir fait ma part. »

« Nous avons deux très bons porteurs de ballon au sein de notre équipe et je crois que 5100 personnes l’ont découvert ce soir », a ajouté l’entraîneur-chef des Carabins, Danny Maciocia.

Suite au touché de Sené, les Gaiters ont répliqué et pris l’avance sur une passe de touché de 33 verges de Jordan Heather pour Yaata Nyantakyi. Avec la tentative de placement de 23 verges ratée par les Mauves pour le simple, ils avaient les devants 8-7.

Les représentants de l’UdeM ont repris l’avantage par la suite en inscrivant 18 points sans riposte avant la mi-temps. Mikhaïl Davidson (Mathématiques et économie) a donné le ton en réussissant une réception spectaculaire. Sur un jeu de 45 verges, il a capté la passe de Gabriel Cousineau (Administration, HEC Montréal) en tombant entre deux joueurs adverses. Le botteur Félix Ménard-Brière (Arts et sciences) a ensuite réussi trois placements sur 29, 23 et 14 verges. En attaque, Marc-Étienne Villeneuve (Maîtrise en sciences politiques) a marqué un touché de 14 verges sur une passe de Cousineau. Les Gaiters ont ensuite concédé un touché de sûreté tout juste avant la fin du deuxième quart, portant la marque à 25-8 avant la pause.

Les quarts-arrières des Carabins ont connu une bonne sortie. Cousineau a complété 11 de ses 18 passes pour des gains de 137 verges. Son coéquipier Pierre-Luc Varhegyi (Administration, HEC Montréal) est entré sur le jeu à la fin du troisième quart. Il a lancé deux passes de touché et a amassé des gains de 77 verges en complétant quatre passes sur cinq.

Une deuxième demie différente

Les Gaiters sont revenus dans le match grâce à une passe de touché de deux verges de Shane McDonald à Geoff Coventry. Au début du quatrième quart, les Mauves ont resserré l’écart à 25-18 sur un placement de 33 verges de Mathieu Paquette.

« Notre indiscipline leur a permis de revenir dans le match, a expliqué Danny Maciocia. Ça nous rappelle qu’il faut jouer de la même façon à chaque semaine et de ne jamais ralentir. Nous l’avons appris de nouveau aujourd’hui. »

Cependant, l’attaque des Carabins a retrouvé ses ailes au quatrième quart. Ménard-Brière a d’abord réussi un quatrième placement, cette fois sur 13 verges. Après une interception d’Anthony Coady (Éducation physique et santé), les Bleus ont mis la victoire hors de portée lorsque Varhegyi a repéré Maxime Fournier-Rioux (Arts et sciences), laissé complètement seul, et lui a lancé une passe de touché de 38 verges. Il a ensuite répété l’exploit avec une passe de 33 verges pour Sean Thomas-Erlington (Éducation physique et santé) quelques instants plus tard. Un touché de sûreté concédé par Bishop’s est venu compléter le pointage.

Au final, l’attaque des Carabins a récolté un total de 511 verges contre 262 pour Bishop’s. De l’autre côté du ballon, le secondeur Antoine Pruneau (Arts et sciences) a complété le plus de plaqués chez les Bleus avec un total de six.

Les porte-couleurs de l’UdeM reprendront l’action au CEPSUM dès la semaine prochaine. Samedi le 14 septembre, les Huskies de St. Mary’s seront les visiteurs. Les billets sont en vente via le 514-343-BLEU ou le carabinsfootball.ca.

 

 

 

Source : Mathieu Dauphinais, agent d'information sportive

Relations avec les médias:
Benoit Mongeon
Coordonnateur des communications
Carabins de l'Université de Montréal
514-343-6458
Cellulaire : 514-232-4420