Un petit déjeuner qui mène loin

La 19e édition du Club des petits déjeuners a été lancée aujourd'hui à l'Université de Montréal en présence du Dr Christian Bourdy, vice-doyen aux études médicales de 1er cycle de la Faculté de médecine, et de M. Jean-Luc Mongrain, animateur, journaliste, ami et complice du Club depuis sa fondation.

 

De concert avec le milieu scolaire, le programme a pour but de favoriser chez un plus grand nombre d'élèves du primaire et du secondaire les meilleures conditions d'apprentissage. Comment? Par la distribution quotidienne et le partage en groupe d'un déjeuner complet et équilibré sous les auspices d'un personnel bénévole formé aux impératifs de la responsabilisation de l'enfant et de l'estime de soi.

Déjeuner, c'est l'ABC de la réussite

Ex-bénéficiaire et bénévole active au sein du Club, Sabrina Provost,  étudiante en médecine à l'Université de Montréal, a elle-même mis en place parmi ses collègues un relais d'aide au déjeuner. «Le Club des petits déjeuners, constate-t-elle,  a été un facteur important dans mon assiduité à l'école et un élément clé dans le choix de mon orientation. C'est au Club que j'ai développé le goût de redonner à la communauté! »

Au-delà de la distribution d'aliments, c'est sur les conditions d'apprentissages et les habiletés sociales qu'agit le programme. «En procurant un repas sain et équilibré à l'élève, le petit déjeuner favorise chez lui de meilleures habiletés sociales et augmente les dispositions  générales de l'élève à apprendre», précise  Isabelle Huot, docteure en nutrition, diplômée de la Faculté de médecine de  l'UdeM, animatrice, chroniqueuse et conseillère bénévole pour le Club.

Fier de compter des étudiants et diplômés de l'UdeM parmi les bénévoles et artisans du succès du Club des petits déjeuners, Dr Christian Bourdy, souligne l'importance de mettre le savoir au profit de toute la communauté. «À la Faculté de médecine, nous encourageons fortement nos étudiants à s'impliquer dans la communauté, car c'est là notre mission et notre raison d'être. Sabrina et ses collègues sont un formidable exemple de ce qu'on peut faire pour aider nos concitoyens et nous espérons qu'ils sauront en inspirer bien d'autres.»

Certains déjeunent, d'autres... pas encore

Ami et complice du Club, l'animateur Jean-Luc Mongrain insiste sur l'encadrement  enrichissant que procure le programme aux enfants.  «J'adhère aux valeurs du Club depuis le premier jour de son implantation, affirme Jean-Luc Mongrain. Notre action auprès des jeunes ne s'est jamais démentie. Elle est guidée par un souci de justice et d'équité pour tous les élèves. Parce que tous méritent d'avoir accès aux mêmes outils pour bâtir leur avenir.»  Actuellement, 64 écoles  sont encore en  attente du service.

Fondé en 1994, le Club des petits déjeuners a pour mission d'offrir quotidiennement et à tous les enfants, un repas nutritif dans un environnement nourrissant. Le Club est un intervenant important voué à la réussite scolaire et à l'épanouissement de l'élève. Il étend son réseau à travers le pays tout entier. Au Québec seulement, 18 000 enfants dans 287 écoles bénéficient d'un déjeuner complet et équilibré chaque matin.  Visitez le www.clubdejeuner.org

-30-

Contact médias:

Catherine Paradis-Lavoie

Coordonnatrice des relations publiques

Club des petits déjeuners / Breakfast Club of Canada

438 863-9152

catherine.paradis-lavoie@breakfastclubcanada.org