Rugby masculin : Les Carabins tout proches du succès

Quentin MarchandL'équipe de rugby masculin des Carabins de l'Université de Montréal s'est inclinée 28-30 face aux Stingers de Concordia, samedi après-midi au CEPSUM.

 



L’équipe locale a dominé le débat en début de match, mais c'est Concordia qui a ouvert le pointage après 15 minutes sur un mouvement collectif conclu par Yannick Fortin.

Les Carabins ont réagi dix minutes plus tard en profitant des fautes adverses. Paul Côté Lépine (Droit) a inscrit les premiers points sur une pénalité. Par la suite, c'est la détermination de Vincent Chevalier-Pearson (Sciences économiques) qui a permis aux Bleus de prendre les devants en inscrivant un premier essai.

Les fautes répétées ont offert aux équipes l'opportunité d'inscrire des points précieux. « Dans ce match, nous avons souvent eu l'ascendant, mais nous n'avons pas réussi à concrétiser à cause des fautes, a déclaré l'entraîneur-chef des Carabins Alexandre Saint-Bonnet. On aurait sûrement gagné ce match si nous n'avions pas perdu des balles faciles. »

À la demie, les Carabins possédaient une avance de 13-10 sur leur adversaire.

En deuxième demie, les Bleus ont été surpris dès la reprise sur un ballon perdu en milieu de terrain, permettant aux Stingers d'inscrire un second essai par l'intermédiaire de Jordan Caler. Par la suite, sous la pression, les Carabins ont concédé un troisième essai après seulement dix minutes en seconde demie.

Dans les dernières minutes, les hommes d'Alexandre Saint-Bonnet ont repris les devants sur des essais de Pierre Constantin (Administration, HEC Montréal) et de Quentin Marchand (Maîtrise en science de la gestion, HEC Montréal), comptant deux points d'avance à cinq minutes du terme de la rencontre. Sur une pénalité de Joseph Fulginiti, Concordia a repris définitivement les devants dans le match, l'emportant 30 à 28.

« Ce fut match très frustrant. Malgré la défaite je sens qu'il y a une belle évolution au sein du groupe, notamment sur les mêlées, a affirmé Alexandre Saint-Bonnet. Une dynamique s'est créée depuis le match contre McGill et c'est positif pour la suite. »

En dépit de ce troisième revers en autant de sorties cette saison, les Carabins obtiennent le point de bonus défensif. C'est le second bonus obtenu par les Bleus après le court revers concédé la semaine passée face à McGill (6-10). « J'aurais préféré avoir des victoires plutôt que d'être premier du championnat en terme de bonus défensif », ironise Alexandre Saint-Bonnet.

Les Carabins auront néanmoins l'occasion d'obtenir leur premier succès à Sherbrooke, face au Vert & Or dimanche prochain. Le match débutera à 15h.

 

 

Source : Clément Vaillant, assistant à l'information sportive

Relations avec les médias:
Benoit Mongeon
Coordonnateur des commuications
Carabins de l'Université de Montréal
514-343-6458
Cellulaire : 514-232-4420